La vérité sur le scandale T-ARA/Hwayoung éclate suite à la révélation de messages de menace de Hyoyoung envers Ahreum

On peut dire que la nuit a été agitée, et elle nous apporte enfin des réponses au sujet du scandale ayant eu lieu entre les T-ARA et leur ex-membre, Ryu Hwayoung, en 2012.

Hwayoung avait quitté le groupe peu après que les T-ARA aient publiquement remis en cause son manque de détermination sur les réseaux sociaux. Depuis, les T-ARA ont vu leur réputation chuter, le public étant persuadé que les filles avaient toujours malmené Hwayoung.

Au cours de ces derniers jours, beaucoup de choses ont changé, et tout a commencé par l’apparition de Hwayoung et de sa sœur jumelle, Hyoyoung, dans l’émission « Taxi ».

Durant l’émission, les deux filles ont parlé du scandale et se sont mises à pleurer, Hwayoung déclarant notamment : « Ce qui s’est passé est regrettable. C’est quelque-chose qui peut arriver entre filles, nous étions jeunes et inexpérimentées. Je m’enfermais dans ma chambre et je pleurais beaucoup à l’époque. J’avais perdu beaucoup de poids, et ma sœur m’a dit que je devais arrêter de maigrir comme ça. »

Un ancien membre du staff de T-ARA ne travaillant plus aujourd’hui pour l’agence en a toutefois visiblement eu assez de voir les deux sœurs se faire passer pour des victimes, car il a fait de nombreuses révélations en ligne.

Il a dévoilé plusieurs captures d’écran de messages échangés par Hyoyoung et Ahreum, qui était à l’époque la plus jeune membre des T-ARA, révélant : « J’ai regardé l’émission ‘TAXI’. J’ai vu Hwayoung et Hyoyoung pleurer. Hwayoung a dit ‘C’est quelque-chose qui peut arriver entre filles’. Mais qu’est-ce qui peut arriver entre filles ? Fait-elle référence à sa sœur qui a menacé Ahreum de la tabasser et de lui griffer le visage ? »

Dans les messages – assez durs – dévoilés par l’ex-membre du staff, on peut lire :

Hyoyoung : “Ahreum, c’est Hyoyoung.”

Ahreum : “Bonjour unnie ! ^^”

Hyoyoung : “Ahreum, quand quelqu’un s’occupe de toi, tu dois dire merci et être reconnaissante. Si tu ne veux pas te faire battre, reprends-toi. Les rumeurs vont vite dans ce métier. Et ne va pas raconter ça. Sois classe ^^ Je suis vraiment en colère là, alors ne nous croisons pas?
S’il y a quelque-chose que j’ai mal compris, tu veux me voir et parler, ou est-ce que tu vas t’excuser ?”

Ahreum : “Je ne sais pas de quoi tu parles, mais j’aimerais te voir et te parler. Unnie, je n’ai rien fait de mal pour mériter ces mots.”

Hyoyoung : “Petite, méfie-toi.
Je vais venir te tabasser au Music Bank. Ce sera pas beau à voir.
Je vais te griffer le visage pour que tu ne puisses plus jamais apparaître à la télévision.
Hahaha attends un peu~ ^^
Je ne serai pas une chanteuse de toute façon haha alors attends ^^ Les chiens doivent être battus pour apprendre leur leçon.
Sa**pe stupide. Ose te montrer devant moi et tu verras ce qui t’attend.”

L’agence de Hyoyoung, B.A.M Company, a confirmé la véracité de ces messages en expliquant dans un communiqué : « Hyoyoung était très jeune à l’époque, et comme sa sœur vivait des moments difficiles à cause du scandale, elle a tenu à défendre sa famille. Hyoyoung ne savait pas du tout quelle était la situation entre les T-ARA. Elle a simplement réagi avec émotion à la colère de sa sœur. Voilà pourquoi elle a écrit ces messages. »

Vous êtes prêts pour la suite ? Reprenez votre souffle, après les révélations au sujet de Hyoyoung, place à celles au sujet de Hwayoung, des révélations elles aussi confirmées rapidement par d’anciens managers et membres du staff des T-ARA n’ayant aujourd’hui plus aucun lien avec le groupe ou l’agence.

Le membre du staff est donc revenu sur la blessure de Hwayoung au centre du scandale avec les T-ARA. Décidé à expliquer les choses clairement, il a révélé aux médias :

« T-ARA devait tourner un numéro spécial du Music Core à Ulsan. Après cette performance, Hwayoung s’est tordue la cheville. Dès notre retour à Séoul, elle a été longuement examinée à l’hôpital, et on lui a fait une radio. On lui a dit que tout allait bien, et elle est rentrée chez elle sans problème.

Le lendemain, le 24 Juillet, T-ARA avait un concert au Japon. Le manager est allé chercher Hwayoung, et elle est sortie de chez elle avec une attelle à la jambe. Elle a alors dit qu’elle avait été dans un autre hôpital avec son père. Dans la voiture, elle a finalement dit que ça allait et elle a enlevé son attelle.

Arrivée à l’aéroport, Hwayoung a totalement changé d’avis et a demandé à ce qu’on lui amène un fauteuil roulant. Mais où pouvions-nous trouver ça de façon aussi soudaine ? Le manager a tout fait pour l’aider à se déplacer, et elle a finalement été le sujet le plus cherché en ligne ce jour là. Je me suis dit à ce moment là que quelque-chose clochait.

Le 25, Hyomin a écrit sur Twitter que certaines personnes manquaient de détermination. Les autres membres ont répondu, retweeté, affichant qu’elles étaient d’accord. Peu importe la raison, les T-ARA ont attaqué Hwayoung avec ce tweet. Elles n’ont pas d’excuses pour ça car c’était une attaque publique contre une de leurs membres. J’ai suivi ça en tant que spectateur depuis l’extérieur. Je suis impartial, mais je peux comprendre pourquoi elles ont dit ça.

Quiconque ayant assisté aux répétitions pour le concert au Japon le 24 comprend ce que je veux dire. A son arrivée au Japon, Hwayoung a de nouveau demandé un fauteuil roulant. Nous avons donc décidé de l’amener à l’hôpital au Japon, et les docteurs nous ont dit la même chose qu’en Corée : Hwayoung ne souffrait d’absolument rien et n’avait pas besoin d’attelle.

Hwayoung a toutefois persisté, expliquant qu’elle avait du mal à marcher. La suite est encore plus ridicule. Durant son moment à l’hôpital, Hwayoung a dit à une membre du staff japonais : « J’ai envie de me faire faire les ongles. Au lieu du concert, allons à l’hôtel ensemble. » L’agence japonaise était très en colère suite à cet événement. Les autres membres s’entraînaient pour le concert, mais elle voulait se faire faire les ongles. N’est-ce pas ridicule ?

En tant que membre du staff, je sais que c’est compliqué de transformer une chorégraphie pour 8 en une chorégraphie pour 7. A cause de l’attitude de Hwayoung, toutes les équipes ont du modifier les chorégraphies, les formations, redistribuer les lignes, retravailler la scène, la façon dont les lumières seraient projetées, 80 personnes qui ont du tout changer, et ce pour tout un concert. Une répétition qui aurait du se faire en moins de 2 heures a duré plus de 8 heures.

Au final, Hwayoung n’a chanté qu’une seule chanson lors du concert, « Day by Day », dont elles faisaient la promotion à l’époque, et ce avec des béquilles sur scène. Voilà pourquoi les membres de T-ARA ont parlé de manque de détermination. Si elle était venue voir le staff et les T-ARA durant les répétitions pour donner une explication, les choses n’en seraient certainement pas arrivées là, mais elle n’est même pas venue.

Après le concert, les T-ARA ont regretté leurs tweets, et Hyomin a essayé de parler à Hwayoung pour s’expliquer. Mais Hwayoung lui a répondu : « Je ne me sens désolée pour rien, donc je ne risque pas de m’excuser », et elle a cessé toute communication avec elle. C’est à partir de là que Hyoyoung a commencé à menacer Ahreum.

Même si elle était la dernière arrivée et la plus jeune, Ahreum n’approuvait pas le comportement de Hwayoung, alors elle s’est éloignée d’elle. Quand Hwayoung en a parlé à Hyoyoung, cette dernière est passée aux menaces. Ahreum a montré les textos aux membres de T-ARA afin de leur demander de l’aide, et les filles ont contacté l’agence. C’est là que j’ai pu voir les messages. Voici l’histoire qui se cache derrière le scandale des T-ARA.

Oui, c’est vrai, elles étaient jeunes et inexpérimentées à l’époque. Mais honnêtement, je ne peux plus regarder Hwayoung et Hyoyoung jouer les victimes à la télévision. Cinq ans après, les voir à la télévision faire comme si elles n’étaient que de pauvres victimes innocentes martyrisées est quelque-chose que je ne supporte plus de voir.

En 2012, Hwayoung avait dit dans un message mystérieux : ‘Seuls les fans sauront la vérité.’ Depuis le début, les gens n’avaient que des morceaux de l’histoire, et chacun se créait sa propre vérité. Mais les membres du staff de l’époque se souviennent. Les actes égoïstes de Hwayoung… Jouer la victime n’était pas assez pour elle, il faut en plus qu’elle revienne là-dessus sans honte comme si elle était une sainte ? J’étais frustré, et j’ai dit tout ce que j’avais à dire. Merci d’avoir lu mon long message. »

Contacté par le média MBN News, l’ancien manager des T-ARA a également confirmé toute l’histoire, expliquant que tout le staff travaillant avec les T-ARA à l’époque était au courant depuis le début.

Sources : Naver, MBN News