Lee Haeri (Davichi) fait ses débuts en solo avec le MV de « Hate That I Miss You »

Lee Haeri (Davichi) vient officiellement de faire ses grands débuts en solo !

La jeune femme avait dévoilé il y a quelques jours un MV pour « Pattern », une pré-release de son premier album solo, mais son tout premier opus est enfin sorti.

Lee Haeri a donc mis en ligne le MV de « Hate That I Miss You », sa chanson titre.

  • Mikadodo

    C’est magnifique, et cette high note m’a donné des frissons ! (Elle est bien partie pour devenir ma high note préférée et ainsi détrôner celle de « The Letter »).
    Après « Patern » on a finalement tout ce qu’on attendait, du pur Haeri comme on a l’habitude, et j’ai envie de dire tant mieux, on a jamais assez de cette divine voix. Et la piano voix, quelle excellente idée ! C’est cinq minutes du pur talent, de pure simplicité et de pure magie. Pas besoin de préciser que j’avais les larmes aux yeux comme jamais haha. J’avais peur qu’on ait un truc surproduit, étant donné que la voix de Haeri est très puissante et se suffit à elle-même (et que Minkyung n’est pas là pour apporter cette « basse profondeur » qu’on retrouve dans leurs chansons). Et bien non ! Même avec la version de l’album (parce que le MV c’est la version piano voix !) c’est posé, assez pour qu’on puisse profiter de la voix.
    Je ne sais pas pourquoi mais la chanson me fait penser aux première de Davichi, par exemple « I love you even though I miss you », et ça fait du bien. Parce que leur début me manque énormément. On retrouve cette fragilité dans la voix, comme si elle avait peur de trop s’exposer en chantant. J’adore ce sentiment, ça te prend au cœur et te lâche plus !

    Je vais partager un article que j’ai lu récemment sur Haeri. Il mettait en avant sa duplicité, le fait de ne pas dévoiler sa personne lorsqu’elle chante. Et j’ai trouvé ça super intéressant. On applaudit toujours quand un artiste arrive à mettre de son histoire personnelle dans une chanson, quand on arrive à sentir le vécu. On dit que c’est un grand chanteur avec beaucoup d’expérience et de talent. Et bien Haeri fait carrément le contraire. Elle ne se dévoile pas, ne montre rien d’elle-même, à part sa voix. C’est comme si la chanson se servait de son talent et de sa voix pour s’exprimer telle qu’elle doit le faire, et non le contraire. C’est assez abstrait mais j’ai adoré. ^^

    L’album est parfait du début jusqu’à la fin ! J’espère qu’il va devenir une référence dans son genre, il a tout pour. Et j’espère tellement retrouver Haeri lors des cérémonies de fin d’année, pour que son talent soit récompensé.

    Et qu’est ce qu’elle est belle lorsqu’elle chante.

    • Mr. Chu~

      C’est vraiment plaisant de lire des commentaires aussi passionnés. ^^ Et encore une fois, je suis totalement d’accord avec toi, je n’ai rien à ajouter. Débuts parfaits. ♡

      • Mikadodo

        Oh merci, c’est gentil de dire ça. ^^

  • Même si particulièrement adoré « Patern », cette balade reste magnifique !
    Enfaîte j’adore la cheminée derrière, c’est « Comment rendre un gros caillou super classe » ^^

  • sanana

    C’est beau. Et je préfère cette piste à la précédente, elle lui colle parfaitement à la peau.. Ou à la voix bref un délice auditif.

  • Liou Asia

    Personnellement, je préfère « Pattern », qui dégageait quelque chose de différent et d’original je trouve. Ici cela reste une ballade, certes magnifique (en même temps avec la voie de Haeri ça ne peut que l’être), mais je m’attendais à autre chose pour la chanson titre. J’aurais préféré que ce soit « Pattern » du coup. La piste n’en reste pas moins super agréable à écouter, avec des high notes parfaitement exécutées, une voix à donner des frissons à n’importe qui, et le piano qui sublime juste la piste quoi. Je suis fan de cette femme.