L’équipe qui enquête sur le suicide du directeur de « Drinking Solo » demande des excuses de CJ E&M

Six mois après le début de l’enquête par une équipe spéciale, nous obtenons certaines réponses au sujet du suicide du directeur de production Lee qui travaillait sur le drama « Drinking Solo ».

Début Novembre 2016, nous avons eu le malheur d’apprendre le suicide de M. Lee après la fin du tournage de « Drinking Solo ». Sa famille avait alors mis en place une équipe pour enquêter sur les circonstances de sa mort, accusant CJ E&M pour la façon dont il était traité sur son lieu de travail.

Ce 18 Avril, l’équipe chargée de mener l’enquête a organisé une conférence de presse afin de demander des excuses de la part de CJ E&M, et que l’agence prenne des mesures afin que ce genre de choses ne se reproduise plus à l’avenir.

Selon l’équipe d’experts, « Le suicide a résulté d’un dur labeur durant la production du drama. Le directeur Lee n’a eu que deux jours de repos en 55 jours de travail, et a dormi en moyenne 4 heures et 30 minutes pendant plus de 10 jours. Il était également victime d’abus verbal de la part du staff. »

« Alors que « Drinking Solo » était censé apporter du réconfort aux spectateurs, l’environnement de travail était une jungle cruelle avec un travail long et difficile, et c’était un lieu où régnait un climat autoritaire et abusif. Le producteur Lee a eu du mal a supporté cet environnement douloureux et difficile. C’est pourquoi il s’est suicidé. Il travaillait si dur, et a ensuite été maltraité par ceux autour de lui. Même alors qu’on l’abusait verbalement, il a continué », a poursuivi l’équipe d’enquêteurs.

L’équipe a ensuite repris : « Toutefois, CJ E&M fait de la diffamation envers le producteur Lee en disant qu’il est mort parce qu’il était faible. Ils ne s’excusent pas et ne font rien pour empêcher ce genre de choses de se reproduire. Nous comptons négocier avec CJ E&M afin d’obtenir des excuses et qu’ils prennent des mesures préventives. S’ils refusent notre offre, nous prendrons des mesures légales. »

Source : Naver