MusiK-Review : TWICE – “Formula of Love : O+T=<3”

On revient sur cette 17ème review avec TWICE.

1 an après leurs second full album « EYES WIDE OPEN », elles reviennent avec full album intitulé “Formula of Love : O+T=<3”, l’engouement autour de celui-ci était tellement fort qu’il a réussi à se hisser à la 3ème place du classement Billboard 200.

Des heures de studio ont permis une tracklist de 17 chansons où on retrouve à la création les artistes internationaux Anne-Marie, Destiny Roger ainsi que DJ R3HAB. Nayeon et Dahyun ont notamment écrit et la leader Jihyo a pu composer sa première chanson. La nouveauté est traduite par les premières sub-units de TWICE en 6 ans :
– ‘PUSH & PULL’ : Jihyo, Sana, Dahyun
– ‘HELLO’ : Nayeon, Momo, Chaeyoung
– ‘1, 3, 2’ : Jeongyeon, Mina, Tzuyu


SCIENTIST :

Cette title track a été co-écrite par l’artiste britannique Anne-Marie ainsi que le couple Melanie Joy Fontana et Michel Schulz qui ont produit ‘CRY FOR ME’. ‘SCIENTIST’ possède une instrumentale qui se concentre sur des basses groovy omniprésentes.

Mina a brillé de manière générale en chantant dans un registre très grave qui est inhabituel sur une title track de TWICE.

Le message illustré par cette chanson se veut efficace : l’amour est quelque chose de simple, ce n’est pas quelque chose qui se calcule et s’étudie telle une science ou des mathématiques, suivez juste votre cœur et lâchez prise.


MOONLIGHT :

Ce single anglais co-écrit par la jeune artiste Destiny Rogers et produit par The Stereotypes groupe producteur de Bruno Mars vous rappellera les soundtracks des années 80.

Le refrain de ‘MOONLIGHT’ est addictif avec les 6 membres qui viennent le reprendre : Tzuyu, Jeongyeon, Momo, Dahyun, Sana et Nayeon. Lequel est votre préféré ?

La chanson portrait parfaitement une ballade entre amoureux en décapotable au bord de Long Beach en pleine Californie, ceci n’est le fruit que de mon imagination !


ICON :

‘ICON’ est une track reggae sensuelle marquée par l’entrée impactante de Chaeyoung sur l’un de ses couplets les plus aboutis. Les paroles traduisent la confiance acquise par TWICE au cours de leur ascension ces dernières années :

Jihyo : « J’en fais trop et alors ? J’essaie seulement de leur donner ce qu’ils veulent » qui ramène à leur productivité acharnée tout au long de leur carrière.
Mina : « Les projecteurs nous illuminent même allongés dans le noir, ça ne me dérange pas qu’ils voient mes blessures de guerre » en référence aux moments difficiles traversés par elle-même ainsi que Jeongyeon, cette médiatisation ne les a pas empêchées de revenir plus fortes.
Tzuyu : « Je suis arrivée au sommet par mes propres moyens, sans jamais m’arrêter » clin d’œil à ces 6 années de carrière.

Le « Damn I got it, I’m iconic » de Momo vient conclure le sentiment de cette chanson : « J’ai compris, je suis iconique. »


CRUEL :

Écrite par Dahyun, la production de ‘CRUEL’ est incroyable, l’impression d’être menée par une simple batterie, on a tout d’abord un effet d’écho sur « You think I’m so cruel ». Le refrain en 2 parties évolue constamment au cours de la chanson, on commence avec une instrumentale minimaliste puis vient une ouverture sur le 2ème refrain avec un violon. On a un break total de l’instrumental pour profiter de celle-ci en fin de track.

« Tu penses que je suis cruelle mais je me comporte exactement comme toi, tu devrais te mettre à ma place, comme une idiote je suis cruelle » : Dahyun écrit ici la fatalité d’une histoire d’amour qui vole en éclat.


REAL YOU :

Écrite par la leader Jihyo, c’est une track dansante pleine d’énergie, avec un pré-refrain tout en douceur.

Jihyo s’exprime sur cet homme qui joue de sa personne, se donne un rôle, une démarche et un air de « bad boy ». Elle dit elle-même « je veux le vrai toi, ne le cache pas ! »


F.I.L.A (Fall In Love Again) :

‘F.I.L.A’ est une chanson rétro pop disco qui met en valeur les voix de Jihyo et de Nayeon sur un refrain entraînant.

Nayeon a déjà écrit sur plusieurs genres d’instrumentale mais celui-ci n’était pas une partie de plaisir, elle a réussi à en ressortir une chanson addictive qui restera dans la tête de certains, notamment son boss Park Jin Young (JYP) grand fan de disco.


LAST WALTZ :

Ce titre a été produit par Lee Haesol, le producteur associé de JYP, il a même été annoncé comme le successeur d’Hitman Bang (Fondateur de HYBE) par Rain. Attendez-vous à être surpris par ‘LAST WALTZ’.

La production mêle plusieurs sentiments comme le désespoir, la colère et l’envie. Lee Haesol a créé un cocktail explosif avec des basses puissantes, un violon intense et des effets sonores plus qu’inquiétants notamment avec ce verre cassant à [0:45]

À l’image de la production, TWICE sont méconnaissables, là où Chaeyoung, Jihyo et Nayeon représentent l’agressivité dans leurs chants, Tzuyu, Momo et Mina illustrent la douceur. Sana sort une high-note à la limite de l’agonie [2:07] qui montre que TWICE peut s’adapter à ce genre de concept sombre.

Les paroles traduisent l’envie d’une dernière danse malgré un amour qui se dirige vers une fin tragique.


ESPRESSO :

Si ‘LAST WALTZ’ est le côté sombre de TWICE, on a maintenant le côté charismatique avec ‘ESPRESSO’. TWICE viennent chanter dans un registre vocal grave sur une instrumentale que l’on retrouve principalement chez un groupe masculin.

La synergie est parfaite au refrain de « 3MIX » surnom données aux 3 membres originales de TWICE : Nayeon, Jeongyeon et Jihyo. Le « Drip/Drop » de Dahyun colle parfaitement à son timbre de voix et rend cette partie folle.

Nayeon délivre une high note [2:34] d’une puissance illustrant justement l’effet d’un expresso, laissant le cœur s’emballer d’une saveur profonde.


REWIND :

On redescend en pression avec une chanson R&B toute en douceur avec un tempo relativement lent.

L’ouverture sur le refrain « Algo shipji ana » a permis à Momo et Chaeyoung de se révéler vocalement, et d’une manière générale de montrer la technique vocale de chacune des membres.

Nous sommes sur une chanson de rupture avec un sentiment de nostalgie, les filles se persuadent de ne pas vouloir repenser à cette histoire d’amour heureuse.


CACTUS :

‘CACTUS’ est une ballade pop rock chargée d’émotions, c’est la première chanson composée par la leader Jihyo qui en a ressorti un message authentique. La puissance du refrain comme la douceur du pont chanté par Jihyo en fin de chanson traduit une solitude profonde d’un être qui ne demande qu’à être sauvé.

Cette chanson est écrite comme un appel à l’aide de ces personnes qui souffrent de la solitude, le choix de Jihyo de donner ce refrain « Oh save me, save me » à son amie Jeongyeon est fort de sens pour elle qui se remet de son hiatus pas à pas.

Jihyo a révélé avoir écrit cette chanson en pensant à son cactus récemment décédé, comme quoi une simple histoire peut éveiller l’inspiration de chacun !


PUSH & PULL [JIHYO, SANA, DAHYUN] :

Cette première sub-unit a performé une track retro pop funk, un titre girly et fun à l’image de ces 3 membres.

Les chanteurs coréens suivent un standard et une technique différents d’un chanteur américain, sur cette chanson, Jihyo utilise ce style américain avec cette attitude et cette liberté au niveau de ces notes. Sana a joué tout au long de la chanson en passant d’une voix mignonne à sensuelle, Dahyun s’est placée comme une chanteuse à l’inverse des autres membres qui se sont essayées au rap.

Cette chanson raconte l’histoire entre 2 personnes n’osant pas avouer leur amour réciproque.


HELLO [NAYEON, MOMO, CHAEYOUNG] :

‘HELLO’ est une track produite par DAVIDIOR beatmaker qui a produit ‘I’m the One’ de DJ Khaled feat Lil Wayne, Chance the Rapper, Quavo & Justin Bieber.

Voici le kinder surprise de cet album, dès l’intro on comprend tout de suite que la chanson ne suivra pas les standards de TWICE : une chanson hip pop qui prône la confiance en soi et l’insolence.

Chaeyoung est dans sa zone de confort dans ce genre de track, quant à Momo on peut réfléchir sur sa vraie position : chanteuse ou rappeuse ? Nayeon qui s’est placée comme l’une des chanteuses phares de TWICE tout au long de sa carrière vient rapper comme si cela était une routine, ceci était bien la dernière chose qu’on pouvait espérer sur cet album…

PS : le pré-refrain chanté par Nayeon et Chaeyoung est d’une douceur incroyable.


1, 3, 2 [JEONGYEON, MINA, TZUYU] :

Cette sub-unit était surement celle qui avait le plus à prouver vocalement du fait de l’absence de Jihyo et Nayeon, le défi a été relevé sur une chanson reggaeton.

Trois profils de chanteuses différents, Jeongyeon avec une voix puissante, Tzuyu avec une voix douce et Mina au timbre de voix rauque, l’association a été naturelle entres elles. On a encore le droit à une rap part surprise pour des rappeuses non déclarées comme Jeongyeon et Mina !

Le rythme de flute dansante traduit l’importance du tempo dans une relation amoureuse, il suffit d’un faux temps pour tout renverser.


CANDY :

‘CANDY’ se place comme le titre parfait pour conclure ce full album, tout en douceur et légèreté.

Le refrain chanté à l’unisson rend ce refrain mémorable, les petits détails apportés par chaque instrument, les harmonies en fond tout le long ainsi que les paroles rendent ce titre attendrissant et doux à l’oreille « Like candy sugar so sweet, that’s what it taste like when you’re loving me. »


The Feels :

La chanson parfaite pour se mettre dans un bon mood, ‘The Feels’ premier single anglais de TWICE sorti plus tôt dans l’année est un franc succès, avec des aboutissements jamais atteints avec un autre single pour elles partout dans le monde.

La recette est simple : des basses groovy, des paroles simples, un rythme entraînant et un refrain qui en devient contagieux.


Si « EYES WIDE OPEN » a montré leur maturité et leur féminité, « Formula of Love : O+T=<3 » respire l’innovation et l’envie d’expérimenter les limites de leur art :
– 3 chansons anglaises
– 3 sub-units
– 1ère chanson concentrée sur le rap
– 1ère composition pour une membre
– La quasi-totalité des membres qui s’essaient au rap

Cette évolution est le fruit du travail de ces 9 artistes avec leur label JYP Entertainment mais aussi Republic Records, leur label américain qui est un grand acteur de ce tournant dans leur carrière.

Leur histoire parle à de plus en plus de personnes et les a priori s’effacent, avec une fanbase internationale (ONCE) qui s’agrandit constamment. Un 4ème world tour qui commence le 24 Décembre à Séoul, avec qui sait peut-être un passage à Paris ! Espérons qu’elles prennent une pause après cette année folle quand même.

Voilà pour cette review, soyez libres de laisser en commentaire n’importe laquelle de vos pensées !


– Naykee –

“‘Enjoy the music’, c’est ça le thème ahah ! Depuis tout petit, la musique est une réelle passion pour moi, peu importe d’où elle vient, je trouve inspiration et source de motivation dans celle-ci, et l’histoire de chaque artiste, et en tant qu’étudiant, ça m’aide également à sortir de ma bulle, et puis en vrai, peu importe notre âge et nos différences, c’est cette musique qui nous rapproche, alors allons la découvrir ensemble dans la MusiK-Review et amusons-nous !”