Concert, organisation : Retour sur le 1er jour de la KPOP.FLEX avec IVE, ENHYPEN, AB6IX, (G)I-DLE, MAMAMOO, NCT DREAM, et KAI (EXO)

Faisons un petit bilan du 1er jour de la KPOP.FLEX.

Dans cet article, nous allons essayer de parler de l’organisation de l’événement, ainsi que de retranscrire au mieux le concert qui a eu lieu.

Ce 14 Mai se tenait la première journée et le premier concert du festival qui se tenait à Francfort en Allemagne. Pour ce premier jour, on retrouvait parmi les invités : IVE, ENHYPEN, AB6IX, (G)I-DLE, MAMAMOO, NCT DREAM, et KAI (EXO). Plusieurs membres de l’équipe de K-GEN ont pu assister à l’événement, donc nous revenons ici sur ce jour 1.

Commençons par parler du lieu choisi, le Deutsche Bank Park, stade de football servant d’enceinte pour le concert, et qui a donc permis de voir plus de 40 000 fans réunis dans le stade pour encourager les artistes de la soirée.

Si on peut apprécier de voir un concert de K-POP se dérouler dans des stades, en Europe, et permettre de réunir autant de monde pour une grosse ambiance, l’organisation était elle loin d’être à la hauteur.

En effet, l’organisation est l’un des points noirs de l’événement. Des staffs dépassés, les personnes censées renseigner les fans dans l’incapacité totale de les aiguiller, une façon assez étrange de remettre leurs bracelets aux fans pour les places en fosse, le choix de la part de certains membres du staff de numéroter certains fans pour l’entrée dans le stade avant que cela soit abandonné, menant à une incompréhension totale de la part des fans et générant plusieurs mouvements de foule qui auraient pu être dangereux. Ne citons pas non plus le manque flagrant d’eau facile d’accès sur place alors qu’il faisait près de 30°C et que plus de 40 000 personnes étaient présentes, et des bouteilles d’eau trouvables pendant le concert dont le prix grimpait jusqu’à 8 euros. Une situation assez curieuse, qui aura d’ailleurs mené à plusieurs malaises de fans qui auront du être évacué.e.s en plein concert.

Bref, vous l’aurez compris, l’organisation était loin d’être parfaite. Gageons que les organisateurs apprendront de leurs erreurs et que le prochain festival du KPOP.FLEX dont les dates viennent d’être annoncées pour 2023 sera mieux géré, parce qu’il serait regrettable de retrouver les mêmes problèmes l’année prochaine.

Pour ce qui est du festival, pendant la journée, une fanzone était située à l’extérieur du stade, fanzone principalement constituée de stands géré par les partenaires de l’évènement. Tourisme et nourriture coréenne étaient notamment de la partie. Une scène avait été installée en extérieur, scène sur laquelle sont montés les performeurs que l’on retrouvait le soir durant le pré-show en première partie du concert.

Intéressons-nous donc au concert.

Le pré-show a d’abord duré un peu plus d’une heure. Commencé à 18h, il a permis de faire monter sur scène le groupe de dance cover SHAPGANG, ainsi que le groupe SACHOOM spécialisé en danse et en comédie musicale. Le Jinjo Crew était également de la partie pour une session B-boy, et enfin, un défilé de hanboks a eu lieu.

Tout ceci a pris fin à moins d’une heure du début du concert, prévu pour 20h.

A 20h, le concert tant attendu a donc enfin eu lieu, avec une vingtaine de minutes en moyenne par artiste.

Après une présentation de tous les groupes présents, ce sont les membres de IVE qui ont été les premières à performer. Il s’agissait du premier concert avec du public pour plusieurs d’entre elles, et il ne devait pas être facile de se trouver les premières devant cette immense foule. Lorsque Liz et Leeseo ont du quitter la scène pendant quelques minutes après la première performance de façon inattendue, Wonyoung et Yujin ont également démontré leur professionnalisme en meublant tout en communiquant en anglais avec les fans, générant de grosses réactions dans le stade.

Le public était bien sûr au rendez-vous, l’un des points forts de l’évènement, ne manquant d’ailleurs pas de faire vibrer tout le stade en accompagnant les filles sur le déjà célèbre ‘Narcissistic my god I love it’ de “LOVE DIVE”.

Le deuxième groupe à monter sur scène était ENHYPEN, l’un des groupes les plus attendus si l’on en juge par les cris qui ont retenti dans le stade et le nombre de pancartes aux noms des membres du groupe (particulièrement Jake, Jay et Ni-ki que l’on a beaucoup pu voir sur des goodies dans la journée).

En dehors de leurs performances qui ont mis le feu au stade, les membres du groupe ont interagi avec leurs fans à la manière d’un mini-fanmeeting en exécutant plusieurs défis de fans, les faisant montrer leur danse notamment ou entonner leur titre viral “Polaroid Love”.

Une performance spéciale a pris place ensuite, avec les (G)I-DLE d’un côté, et un duo sur “Let It Go” chanté par Lee Dae Hwi (AB6IX) et Solar (MAMAMOO) de l’autre côté.

Ce sont ensuite les AB6IX qui ont pris la relève. Tout comme leurs prédécesseurs, ils ont assuré avec une énorme énergie sur scène. Le quatuor a repris ses titres les plus marquants, toujours accompagnés par un public également acquis à sa cause.

Lee Dae Hwi a aussi pris le temps de remercier les fans en anglais et d’exprimer combien le groupe était heureux de pouvoir prendre part à cet évènement.

(G)I-DLE a pris la relève, le tout après une vidéo d’introduction dans laquelle les membres du groupe enseignaient aux fans la chorégraphie de leur hit “TOMBOY”. Sans surprise, ce titre a d’ailleurs fait trembler le stade de Francfort, prouvant s’il le fallait encore à quel point “TOMBOY” a marqué de nombreux fans de K-POP.

On pourrait aussi mentionner que les filles étaient visiblement pleines de joie en performant, et que Shuhua était vraiment adorable, tentant de saluer le plus de personnes possibles dans la foule tout au long de son passage sur scène.

Le concert s’est ensuite poursuivi avec MAMAMOO, des MAMAMOO qui se sont montrées à la hauteur de leur réputation sans surprise. Les quatre filles ont démontré leur statut de showgirls en faisant vraiment le show, utilisant tous les points de la scène, ou descendant même au plus près des fans.

Si Hwasa faisait clairement exploser le stade de cris à chacune de ses apparitions, on peut noter aussi que performer de nouveau devant tant de fans a du être un moment émouvant pour elles après les années marquées par le COVID-19. On a d’ailleurs pu voir Moonbyul avec les larmes aux yeux, se retenir de pleurer à un moment, une scène qui a été plus que touchante, même si la jeune femme est restée totalement concentrée sur sa performance.

Ce sont les NCT DREAM (sans Mark et Haechan) qui ont été les prochains, et on peut dire qu’à l’image de ENHYPEN, ils étaient très attendus parmi les fans à en juger par les cris qui se sont élevés pour eux dans le stade. Tout comme ENHYPEN, ils ont eu droit à un mini-fanmeeting pour interagir avec leurs fans.

Les membres de l’unité DREAM affichaient eux aussi clairement leur joie de performer à nouveau lors de concerts de cette envergure, et un Jeno déchaîné aura fait grand bruit dans le stade rien qu’en se débarrassant de sa veste avant le dance break. Évidemment, la performance de “Glitch Mode” a mis une ambiance folle dans le stade.

Enfin, c’est KAI qui était le dernier à monter sur scène. Le membre de EXO s’est beaucoup exprimé à côté de ses performances, révélant notamment qu’il était nerveux car il s’agissait de la première fois pour lui qu’il se trouvait devant un tel public depuis le début de ses promotions en solo.

Si ses performances ont mis le feu, c’est son attitude qui a été particulièrement touchante. Habitué des concerts de grande envergure par le passé avec EXO, KAI a vraiment savouré ce moment et il l’a fait savoir, allant saluer tout le stade, jouant avec le public, n’oubliant pas de faire signe à tous les lightsticks de EXO qu’il apercevait dans la foule, et ne pouvant s’empêcher de rire presque comme un enfant tellement il était heureux de retrouver le public.

Les artistes sont ensuite montés tous ensemble sur scène pour dire au revoir au public, et ce fut terminé.

L’écran géant annonça enfin en guise de clôture que l’évènement serait de retour l’année prochaine, dévoilant les dates de la KPOP.FLEX 2023.

Au final, s’il faut bien reconnaître que l’organisation laissait clairement à désirer du côté des organisateurs, le concert aura lui ravi les fans présents.

Le point positif et les compliments pour cet événement reviennent donc aux fans et aux artistes présents. On pense notamment à IVE et ENHYPEN qui ont du prendre un vol de dernière minute avec des escales en chemin, qui ne sont arrivés en Allemagne qu’en milieu de journée le 14 Mai, et qui ont tout de même assuré sur scène quelques heures plus tard, sans même avoir eu le temps de répéter sérieusement sur place.

Comme on le disait en préambule, espérons donc que les organisateurs n’ignoreront pas les aspects négatifs et corrigeront les problèmes d’organisation pour la prochaine édition de la KPOP.FLEX qui aura lieu l’année prochaine.

Si vous étiez présent sur place, qu’avez-vous pensé du festival, de la journée et du concert ?