Le petit ami de l’ex de IRON donne sa version des faits et révèle des messages échangés entre sa petite amie et la sœur de IRON

IRON a-t-il agressé son ex-petite amie ? L’affaire se poursuit avec de nouvelles déclarations.

Pour rappel, l’ex-petite amie du rappeur l’a accusé d’agression selon les révélations de la police de Séoul. IRON a ensuite donné sa version des faits afin de se défendre.

Le 14 Mars, le petit ami de la jeune femme, qui était déjà avec elle avant la supposée agression, a donné son point de vue sur la situation dans un post écrit sur son compte Facebook personnel.

Il a ensuite dévoilé une série de textos apparemment échangés entre sa petite amie et la sœur de IRON, et qui semblent l’incriminer.

Sur Facebook, le jeune homme a écrit :

« Bonjour, je suis le petit ami de ‘A’, la victime de l’agression de IRON.

Depuis le début de ma relation avec A, beaucoup de choses ont changé pour moi. Au départ, je pensais qu’être seul était agréable. Mais en la rencontrant, j’ai eu envie de la protéger et de prendre soin de quelqu’un pour la première fois de ma vie.

Encore aujourd’hui, quand je vois ‘A’ traverser des moments difficiles, j’ai du mal à le supporter. Et même si je ne suis pas doué avec les mots, j’ai le courage de m’exprimer plutôt que de simplement attendre que la vérité soit révélée, parce que je commence à me demander si les mensonges ne vont pas devenir la vérité pour certaines personnes.

A un moment au cours de ma relation avec ‘A’, les choses étaient compliquées et nous nous énervions souvent. Pendant une période, on a donc arrêté de se voir (c’est à ce moment là qu’elle a été avec IRON, comme je l’ai su plus tard).

Le 5 Octobre dernier à 7h du matin, ‘A’ m’a appelé en disant : « Je ne vais pas bien du tout. Est-ce que je peux venir ? Je vais vraiment mal là tout de suite. Je suis désolé d’être un fardeau pour toi. » J’ai refusé parce que les choses n’allaient toujours pas entre nous. J’avais toutefois un mauvais pressentiment que je n’arrivais pas à faire partir, et j’ai ensuite commencé à m’inquiéter.

J’ai ensuite reçu un appel d’un numéro inconnu. J’ai d’abord cru que c’était son père qui m’appelait pour me dire que quelque-chose lui était arrivé, mais c’était un garçon qui voulait me rencontrer pour parler de ‘A’. Au rendez-vous, je suis tombé sur IRON, il était agité, et il m’a dit : « Si tu as quelque-chose à me dire, dis-le moi. »

J’ai essayé de le calmer et de régler ce malentendu en lui offrant une bière (A ce moment, je ne savais pas qu’il avait agressé ‘A’). Il m’a dit avoir quitté ‘A’ le matin après une bagarre, et m’a ensuite dit qu’on devrait s’entraider si on avait un problème avec elle. Quand il a dit ça, j’ai commencé à avoir des doutes sur lui et sur ce dont il voulait parler. J’ai ensuite découvert la vérité, j’ai appris qu’il l’avait agressée, et je m’en suis tellement voulu d’avoir rejeté ‘A’ quand elle m’avait appelé.

Quand j’ai retrouvé ‘A’, son visage et son corps étaient couverts de bleus, et elle avait la lèvre fendue. Un de ses doigts était également fracturé (Elle n’avait pas encore été à l’hôpital à ce moment là). Quand j’ai vu qu’elle avait trop peur de parler à la police parce qu’elle craignait qu’il ne s’en prenne à elle, j’ai eu tellement mal au cœur.

Elle a toutefois réussi à réunir son courage pour aller voir la police. Durant les cinq semaines suivantes, elle a du être opérée pour ses blessures, et elle est restée chez moi en sortant de l’hôpital parce qu’elle avait trop peur de rester seule chez elle. Elle a vu des psychologues. Ses parents se sont énormément inquiétés et ont perdu le sommeil en pensant que le public croirait forcément IRON, et pas ‘A’. Ça me rend furieux de voir les victimes souffrir de la sorte quand des gens soutiennent des agresseurs.

Aujourd’hui, des articles sont sortis sur le sujet, six mois après les événements. ‘A’ aurait pu tout dévoiler aux médias il y a des mois, mais elle ne l’a pas fait. En voyant les scandales récents, elle a eu peur d’être vue comme une fille cherchant seulement à soutirer de l’argent à une star, et c’est pourquoi elle a simplement vu la police à l’époque, sans chercher à faire le buzz. Mais à cause de l’interview donnée par IRON, ses informations personnelles sont sorties, et à cause de ça, ‘A’ qui a été agressée, doit maintenant faire avec le cyberharcèlement.

Le seul point important ici est qu’elle a été agressée et menacée parce qu’elle ne voulait plus être avec lui. Ça n’a rien à voir avec le sexe ou avec ses préférences sexuelles.

‘A’ ne fait pas ça pour récupérer de l’argent, elle ne cherche même pas à obtenir un arrangement à l’amiable avec lui. Nous nous sommes également entourés d’un avocat afin de lutter contre tous les commentaires haineux postés sur internet afin de blesser ‘A’. Si vous voyez des commentaires insultants, menaçants ou dégradants, merci de me les signaler à mon adresse : etcc91@gmail.com.

Enfin, je vais vous montrer une conversation ayant eu lieu entre ‘A’ et la grande sœur de IRON. Il y a cinq mois, elle a contacté ‘A’ pour tenter de trouver un arrangement suite à l’agression. »

Dans les messages échangés, la soeur de IRON se présente et déclare qu’elle aimerait rencontrer ‘A’ pour s’excuser et discuter. ‘A’ répond qu’elle voit actuellement des psychologues et que son doigt est fracturé, avant d’ajouter qu’elle trouve trop dur l’idée de la rencontrer en personne pour le moment.

La sœur du rappeur réplique alors qu’elle comprend totalement ce que ressent ‘A’, mais poursuit en expliquant que leur famille n’a plus beaucoup d’argent à cause des frais pour le procès de IRON pour consommation de marijuana (plus de 8 000 euros), continuant en révélant que leur mère est également très malade.

Dans un autre message, la soeur de IRON écrit aussi : « Alors j’aurais aimé te rencontrer en personne pour en parler. J’espère que tu donneras à Heon Chul (le vrai nom de IRON) l’occasion de s’excuser auprès de toi et de tes parents. Si tu ne veux pas me rencontrer, j’aimerais au moins rencontrer tes parents. Je suis sincèrement désolée. »

Source : Naver