Les MAMAMOO s’excusent après avoir réalisé une parodie de Bruno Mars jugée raciste

Les MAMAMOO ont récemment été accusées de racisme après avoir réalisé une parodie de « Uptown Funk » de Mark Ronson et Bruno Mars.

La vidéo en question a été dévoilée lors du dernier concert du groupe, une vidéo dans laquelle les filles étaient costumées comme les artistes dans le clip vidéo de « Uptown Funk ». Problème : les MAMAMOO se sont peints le visage en noir, et beaucoup d’internautes un peu partout dans le monde ont dénoncé une utilisation du Blackface.

Pour ceux qui ne seraient pas familier avec le Blackface, il s’agit d’une forme théâtrale aujourd’hui disparue (encore heureux) dans laquelle un comédien se maquillait en personne noire pour la tourner en ridicule et en réaliser une caricature stéréotypée.

Peu après, les MAMAMOO et leur agence ont présenté leurs excuses.

Dans un communiqué, RBW Entertainment a écrit :

« Bonjour. C’est RBW Entertainment. Il y a eu un malentendu au sujet de la vidéo parodique de « Uptown Funk » réalisée par MAMAMOO, et certaines personnes pensent que cette vidéo a été faite pour rabaisser le peuple afro-américain.

Nous souhaitions simplement montrer une autre facette de MAMAMOO en reprenant un clip vidéo populaire connu de tous. Toutefois, c’est devenu une véritable controverse, alors nous ne diffuserons plus ce clip lors des prochains concerts de MAMAMOO.

Nous nous excusons d’avoir sorti cette vidéo controversée, et nous ferons attention à tous les détails à partir de maintenant. Nous nous excusons encore une fois. »

Les MAMAMOO ont elles aussi présenté leurs excuses. Dans un post en anglais et en coréen sur les réseaux sociaux, les filles ont déclaré :

« Bonjour, c’est MAMAMOO. Nous sommes extrêmement désolées pour nos actes insensibles et pour l’utilisation du Blackface dans notre vidéo. Il n’y a aucune excuse pour ce que nous avons fait, et nous n’avons pas de mots pour exprimer à quel point nous regrettons ce que nous avons fait. Nous avons le cœur brisé d’avoir blessé si profondément nos fans internationaux. Nous aimons tellement les gens quel que soit leur sexe, leur ethnicité, leur religion, ou leur orientation sexuelle. Nous adorons tous nos fans, et nous sommes désolées d’avoir blessé nos fans dans la communauté noire.

Nous comprenons que nos actions étaient mauvaises, et nous n’avions pas pour but de blesser qui que ce soit. Nous étions totalement ignorantes du Blackface et n’imaginions pas les implications de nos actes. Nous allons prendre le temps d’apprendre et de mieux comprendre nos fans internationaux afin que quelque-chose du genre ne se reproduise plus jamais. Nous espérons que vous nous aiderez à nous éduquer sur ces sujets et sur beaucoup d’autres afin de nous permettre de devenir de meilleures artistes et de meilleures personnes. Merci beaucoup de nous avoir fait comprendre que nous avions fait quelque-chose de mal, et merci de nous permettre de corriger nos erreurs. »

Source : Naver