PARK JIHOON : “Je suis plus attiré par la minorité spéciale que par la majorité ordinaire”

PARK JIHOON a récemment évoqué de nombreux sujets.

Le jeune homme a posé sur la plage pour la nouvelle édition de ARENA Homme+, et il en a profité pour répondre aux questions du magazine.

Questionné sur sa personnalité, l’idol acteur a révélé : “Il y a quelque-chose avec quoi je suis borné, j’ai une tendance à dire “c’est faux” quand les autres disent que c’est vrai. Je suis plus attiré par la minorité spéciale que par la majorité ordinaire.”

Le journaliste l’a alors interrogé sur ses différents rôles d’acteur qui lui ont déjà valu beaucoup d’éloges, lui demandant s’il avait des conseils à donner sur la façon de s’imprégner de son rôle.

PARK JIHOON a répondu : “Je crois en la force du set de tournage. Quand je mémorise les scripts seuls, je ne réfléchis pas trop. Après avoir écouté les directives du réalisateurs sur le set, après avoir sympathisé avec les autres acteurs et après avoir relâché mon corps. Je m’imprègne de mon personnage après avoir compris ce moment. Au final, c’est une bataille avec votre capacité de concentration.”

Le journaliste a ensuite évoqué que de nombreux acteurs rookies disent penser à des émotions similaires qu’ils ont vécu dans la vraie vie pour jouer des scènes émotionnelles, demandant à PARK JIHOON si c’était également le cas pour lui.

L’idol acteur a alors répliqué : “Je pense que si je le faisais, je perdrais mon rythme. Si je suis dans mon rôle de Yeojun par exemple (dans “At A Distance Spring Is Green”), alors je reste dans la peau de Yeojun jusqu’à ce que le réalisateur dise : ‘Coupez’.”

“Si j’apportais les émotions de PARK JIHOON, qui n’a rien à voir avec cela, ça se poserait en blocage. Je ne pourrais pas me concentrer et j’aurais beaucoup de pensées. J’ai utilisé cette méthode tout au début, mais j’ai réalisé ça et j’ai arrêté de le faire. Quand vous jouez la comédie, vous devez vous vider l’esprit entièrement et être une nouvelle personne”, a-t-il ajouté.

Interrogé sur le rôle qu’il aimerait jouer à l’avenir, PARK JIHOON a une nouvelle fois mentionné une envie qu’il répète régulièrement, celle de jouer un psychopathe. Il a expliqué : “Je veux jouer un psychopathe qui ne rit pas, ne verse aucune larme ou goutte de sueur. Un personnage silencieux, qui fait des choses que les gens ne peuvent pas imaginer mais qui se révèle être le cerveau diabolique de l’histoire. J’aimerais jouer un rôle avec ce genre de volte-face.”

Le jeune homme a également évoqué sa réaction face à l’échec dans la vie, avouant : “Quand j’échouais à des auditions, ou quand mes capacités ne s’amélioraient pas malgré l’entraînement, j’utilisais une méthode. Je me demandais à moi-même : “Yah, est-ce que tu comptes t’arrêter ici ? Tu vas abandonner là ?”, et je répondais : “Bien sûr que non tu ne peux pas.” Je ne suis pas du genre à abandonner.”

Après avoir révélé que s’amuser était ce qu’il y avait pour lui de plus important pour être heureux dans sa carrière, il a évoqué sa personnalité avec ses amis.

Le journaliste lui a demandé s’il avait beaucoup d’amis, et PARK JIHOON a répondu : “Mon cercle d’amis est restreint. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’avoir beaucoup d’amis. Je ne suis pas doué pour approcher les gens, alors ceux avec lesquels je suis ami sont ceux qui m’ont approché en premier.”

Il a ensuite ajouté : “Pour donner un exemple, je pense qu’il faut me tirer avec une corde pour me faire venir, parce que ce n’est pas moi qui tirerai la corde. (Rires) Mais pour mes amis proches, je me donne à 100%. Il y a mon ami de l’école élémentaire, mon ami du lycée, et mon ami de l’époque de Wanna One. Ce sont des amis qui me protègent toujours.”

Enfin, quand on lui a demandé quel était son rêve actuellement, PARK JIHOON a répondu : “De marcher calmement sur mon propre chemin, d’avancer avec sérieux, et de ne jamais oublier d’être heureux.”

Source : arena