San E poste une explication de sa chanson sur Instagram suite aux attaques et critiques

L’affaire liée aux paroles de San E se poursuit.

Il y a quelques jours, le rappeur a sorti une chanson intitulée « FEMINIST ». Très critiqué à cause des paroles du titres, San E a du essuyer les attaques par chansons interposées de Jerry.K, puis de la rappeuse SLEEQ.

San E a par la suite posté une nouvelle chanson dans laquelle il s’attaque à Jerry.K, s’attirant une nouvelle fois les critiques avec son nouveau message, notamment en parlant de s’associer à Don Malik, rappeur renvoyé par le label de Jerry.K en début d’année après avoir reconnu avoir attouché sexuellement une fan.

Le 19 Novembre, San E a alors donné une longue explication sur Instagram :

« Bonjour, c’est San E.

Je pensais que si j’écrivais une explication, ce serait vu comme une excuse et les gens m’accuseraient de changer mes croyances. J’ai sorti une chanson et c’est au public de la juger. Comme je pensais que quelqu’un comprendrait la vraie signification de la chanson, je pensais qu’il valait mieux que je reste silencieux.

Mais quelqu’un que j’aime, une fan et une amie depuis 10 ans, m’a dit récemment qu’elle se sentait trahie et qu’elle regrettait le temps qu’elle avait passée à être ma fan. Quand j’ai vu ce qu’elle m’avait écrit, me demandant si les paroles étaient réellement ce que je pensais et me disant que je devais me réveiller si je pensais que c’était bien de faire ça, j’ai décidé que ça n’avait plus d’importance si les gens venaient à penser que je me trouve des excuses.

‘FEMINIST’ n’est pas une chanson qui exprime de la haine à l’encontre des femmes. Si vous écoutez la chanson encore une fois, vous verrez que le narrateur dans la chanson n’est pas moi. J’aime les livres et les films tournés sous cette perspective, alors j’ai créé ma chanson ainsi afin que les gens comprennent ce que je faisais. On dirait que ma mise en place était faible. J’ai choisi ce thème afin de parler haut et fort contre les problèmes sociétaux de haine à la fois contre les hommes et les femmes. Le sens original de la chanson est de critiquer les gens comme le narrateur dans la chanson : Les gens qui disent respecter les féministes, l’égalité des sexes et les femmes, mais qui à l’intérieur sont hypocrites et se contredisent dans leur façon d’agir et de parler aux femmes. J’espère que cette explication réconfortera mon amie et les gens qui pensent comme elle.

D’abord, le narrateur se présente comme un féministe qui croit en l’égalité des sexes. Et il dit qu’il fait passer les femmes et sa mère avant tout. Il dit qu’il n’a lu qu’un livre. Dans ce cas, il est facile pour un penseur de devenir biaisé et étroit d’esprit.

Au départ, il fait un geste dans le sens des femmes, puis sa vraie nature émerge. Le rapport sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes est un fait. Mais le narrateur croit aux fausses rumeurs trouvées en ligne plutôt qu’aux faits.

Comme vous le savez, j’ai immigré quand j’étais jeune et j’ai la nationalité américaine. Ainsi, le service militaire n’est pas quelque-chose sur lequel je devrais parler. Afin de se protéger, le narrateur fait des réclamations puériles.

A la fin, il s’énerve, et il dit que c’est la faute du système. Mais il insiste sur le fait qu’il est féministe. Le narrateur s’énerve après les femmes qui vont contre les standards de beauté en se coupant les cheveux et dit qu’il ne les comprend pas. Il se montre ensuite conservateur et contradictoire en disant aux femmes de ne pas changer et qu’il préfère les cheveux longs.

Je n’ai pas de sœur biologique, contrairement au narrateur. Le narrateur dit clairement qu’il n’est pas comme tous les hommes qui commettent des crimes alors qu’ils boivent avec des femmes. Il essaye de persuader une femme ivre qu’elle peut lui faire confiance. Après tout… Je pense que vous n’avez pas besoin que je vous explique la suite.

Le narrateur ne représente pas tous les hommes. Je ne dis même pas que la plupart des hommes pensent cela. Les hommes et femmes rationnels s’aiment et se respectent. Je ne nierai pas l’existence de WOMAD et Megalia, mais ce ne sont pas des féministes.Ce sont des groupes d’aversion sexuelle comme Ilbe.

Nous avons conscience que nous vivons dans un monde où les femmes peuvent devenir les cibles d’un crime simplement parce qu’elles sont des femmes. Quand j’entends mes amies me raconter les choses terrifiantes qu’elles vivent dans la vie de tous les jours en tant que femmes, je suis surpris et je sympathise.

Je sais que parce que je ne suis pas une femme, il y aura des difficultés à comprendre totalement ces expériences, à moins que je renaisse en tant que femme dans ma prochaine vie. Toutefois, les hommes non plus ne veulent pas vivre dans un monde où les gens doivent avoir peur qu’un crime se produise à n’importe quel moment. Je ne pense pas qu’attaquer tous les hommes soit une approche valable. Je suis désolé, j’espère que tous les malentendus ont un peu été éclaircis. J’accepterai humblement toute critique. »

View this post on Instagram

미안해 오해가 조금이나마 풀렸으면 좋겠어

A post shared by San E (@sanethebigboy) on

Parmi les internautes, beaucoup estiment que San E aurait dû expliquer sa démarche dès le départ si telle était réellement son intention, car si sa chanson a été accueillie par beaucoup de critiques, elle a aussi malheureusement permis de rassembler de nombreux hommes critiquant de façon virulente les femmes et le mouvement féministe, le titre de San E faisant le tour de plusieurs communautés extrémistes approuvant et encourageant le message propagé dans « FEMINIST ».