SF9 : Hwiyoung et Chani ciblés par une enquête pour avoir enfreint les régulations du COVID-19 ; FNC s’excuse

Hwiyoung et Chani de SF9 se retrouvent ciblés par une enquête.

Le 18 Janvier dernier, la police a reçu un appel pour signaler qu’un bar opérait encore après 1h du matin, alors que les régulations actuelles liées au COVID-19 interdisent aux établissements de travailler après 21h à Séoul.

La police s’est alors rendue sur place, mais les portes étaient verrouillées et l’établissement refusait d’ouvrir les portes, ce qui a forcé la police et les pompiers à entrer par la force en enfonçant les portes.

15 personnes étaient alors présentes dans l’établissement au moment des fais, dont Hwiyoung et Chani, ainsi que leurs connaissances, et le staff du bar. Une enquête a alors été ouverte contre toutes les personnes présentes pour violation des régulations de contrôle des maladies.

Suite à la publication de cette information dans les médias ce 27 Janvier, FNC Entertainment a déclaré :

“C’est FNC Entertainment.

Nous avons découvert aujourd’hui que Hwiyoung et Chani de SF9 avaient enfreint les régulations de contrôle du COVID-19 à Séoul en se réunissant avec des connaissances le 18 Janvier dernier à 1h du matin.

Après leurs activités prévues de la journée le 18 Janvier dernier, Hwiyoung et Chani ont été contactés par une connaissance pour l’anniversaire de Chani et se sont rendus dans un pub dans le quartier de Nonhyeon. Pour cette raison, ils ont été questionnés pour violation des régulations de contrôle des maladies.

Il est clair que les actions de Hwiyoung et Chani étaient irréfléchies et dignes de mériter des critiques. Ils se reprochent d’avoir causé du dérangement aux fans et au public, et ils sont pleins de regrets et réfléchissent profondément à ce qu’ils ont fait.

Nous exprimons de profondes excuses de ne pas avoir su être assez attentif au management de nos artistes et ne cherchons aucune excuse. Nous gérerons dorénavant notre management avec plus de précaution et préparerons des mesures pour qu’une situation comme celle-ci ne se reproduise plus à l’avenir.

Nous nous excusons encore une fois sincèrement d’avoir causé de l’inquiétude et de la déception à de nombreuses personnes avec cet incident.”

Source : channelA