Jung Joon Young accusé d’avoir filmé ses ébats sexuels avec son ex sans son consentement

Jung Joon Young serait-il embarqué dans une drôle d’histoire ?

La police enquête actuellement sur lui car son ex petite-amie a déposé une plainte à son encontre. L’accusant d’abord d’agression sexuelle avant de faire machine arrière, la jeune femme lui a finalement reproché d’avoir filmé leurs ébats sexuels à son insu à l’aide d’une caméra cachée.

Convoqué par la police pour répondre à ces accusations, Jung Joon Young n’a pas pu remettre la vidéo en question aux autorités, expliquant que son téléphone était cassé…

L’ex petite-amie de la star a depuis retiré sa plainte, mais la police a décidé de continuer à s’intéresser à l’affaire, afin de revoir tous les éléments et de comprendre ce qui se trame derrière tout ça.

Le 25 Septembre, Jung Joon Young a donné une conférence de presse pour tenter de clarifier cette histoire. « Mon ex petite-amie et moi étions d’accord pour filmer cette vidéo, mais je l’ai supprimée immédiatement après. Malheureusement, les mots « caméra cachée » sont apparus dans les médias, alors elle a pris peur. Mais les images ne provenaient absolument pas d’une caméra cachée. »

Le jeune homme a également déclaré : « Mon ex petite-amie a un futur très prometteur, mais c’est quelqu’un qui n’est pas habitué à recevoir l’attention du public. Elle regrette profondément que la situation ait pris de telles proportions. »

Jung Joon Young s’est excusé au cours de la conférence de presse, expliquant : « Je m’excuse sincèrement d’avoir causé une telle agitation. J’ai décidé de tenir cette conférence de presse pour éviter que ça n’aille plus loin et que ça ne cause des dommages pour nous deux. »

De son côté, la police a décidé de reprendre son enquête sur cette affaire depuis le début.

Sources : Naver, KoreanHerald