PLEDIS Entertainment donne des nouvelles concernant les accusations visant Mingyu (SEVENTEEN)

PLEDIS Entertainment a pris la parole.

En Corée du Sud, un mouvement social a pris de l’ampleur, poussant les gens à révéler le harcèlement scolaire dont ils ont été victimes. Cela est intervenu suite à la révélation du harcèlement scolaire causé par les jumelles volleyeuses Lee Jae Yeong et Lee Da Yeong dans leur jeunesse, des faits qui ont poussé la fédération à expulser les deux filles de l’équipe nationale.

Depuis, de plus en plus de gens trouvent le courage de s’exprimer, et c’est ainsi que de nombreux témoignages affluent ces dernières semaines visant des célébrités.

Mingyu avait notamment été la cible d’accusations de harcèlement, notamment de harcèlement verbal et sexuel, et il avait alors suspendu ses activités.

Ce 12 Mars, PLEDIS Entertainment a annoncé :

“Bonjour. C’est PLEDIS Entertainment.

Nous vous apportons des informations supplémentaires confirmées concernant ce qui a été publié en ligne concernant le membre de SEVENTEEN, Mingyu.

Nous avons rencontré plusieurs fois la personne qui a écrit au sujet d’un incident survenu alors qu’elle se rendait au même hagwon que notre artiste et nous avons vérifié les faits. À la suite de ce processus, nous avons résolu les malentendus concernant cette question et sommes convenus d’un commun accord de mettre fin à cette situation.

L’auteur du post a vécu divers problèmes personnels sans rapport avec notre artiste alors qu’il fréquentait le collège, et la personne a dit qu’elle avait écrit le message pour faire savoir ce qui s’était passé au collège. Elle a dit avoir écrit sur ce qui s’était passé au hagwon pendant ce processus.

À ce sujet, notre artiste a répondu qu’il faisait juste des bêtises pour s’amuser avec les étudiants masculins qui étaient dans sa classe au hagwon, mais qu’il n’avait pas intentionnellement causé la misère ou l’humiliation à un individu en particulier. Cependant, si l’auteur se sentait mal à l’aise ou avait du mal à cause de ses actions passées, il a exprimé des excuses à ce sujet.

L’auteur a accepté cela, et depuis le début de nos discussions, la personne a dit qu’elle ne souhaitait pas que cette affaire provoque son départ du groupe ou qu’il arrête ses activités.

Nous avons d’abord partagé la déclaration ci-dessus avec l’auteur afin que la personne puisse vérifier le contenu, et l’auteur a accepté la déclaration après l’avoir vérifiée. Par conséquent, nous espérons qu’aucun autre argument concernant cette question ne se posera et ne causera potentiellement un préjudice à l’auteur.

Nous avons fini de contacter et de discuter avec toutes les personnes du poste dont l’identité a pu être confirmée. Nous travaillons également à la vérification des faits concernant les questions restantes avec ceux dont l’identité n’est pas clairement confirmée. Nous partagerons à l’avenir une déclaration distincte concernant des faits supplémentaires vérifiés.”

Source : sportskhan