Ji Soo porte plainte contre les personnes qui l’accusent de violences sexuelles

Ji Soo porte plainte.

Alors que Ji Soo avait reconnu en Mars avoir été coupable de faits durant sa scolarité après avoir été accusé par différentes personnes, mais sans préciser de quels faits il parlait, il avait par la suite quitté le drama “River Where the Moon Rises”.

Plus tard, il avait toutefois nié des accusations de violences sexuelles à son encontre.

Ces derniers jours, Ji Soo a alors quitté son agence, et on apprend aujourd’hui que s’il reconnaît effectivement sa culpabilité au sujet des violences scolaires, il va porter plainte pour diffamation contre les personnes qui l’accusent de violences sexuelles.

Ce 27 Mai, le cabinet d’avocats qui le représente a déclaré :

“En tant que représentant légal de l’acteur Ji Soo, notre cabinet d’avocats partage la position de notre client comme suit.

Lorsque les accusations de violence scolaires ont été portées en ligne, notre client a immédiatement posté des excuses manuscrites sur ses réseaux sociaux et a contacté les personnes qu’il pouvait contacter pour demander personnellement leur pardon.

Il y a eu plusieurs allégations différentes de la vérité ou complètement fausses, mais pour montrer qu’il réfléchissait à son comportement passé, le client n’a pris aucune mesure contre ces allégations. Cependant, des affirmations qui sont clairement fausses, telles que l’accusation selon laquelle il “était l’auteur d’un crime sexuel” ont été développées et partagées en ligne, et tandis que le client restait silencieux et réfléchissait sur lui-même, les affirmations écrites ci-dessus ont été acceptées comme si elles étaient vraies.

En conséquence, notre client a déposé une plainte pénale pour diffamation afin de corriger les fausses informations et de révéler la vérité. Une enquête sur les personnes qui ont posté ces faux messages est actuellement en cours. De plus, le client continuera à intenter activement des poursuites judiciaires contre ceux qui le diffament en publiant de fausses informations ou en l’insultant.

Nous nous excusons d’avoir à nouveau inquiété de nombreuses personnes en raison du dépôt de cette plainte pénale.”

Source : moneys