Kazuha (LE SSERAFIM) parle de ses études à l’étranger et de ses 15 ans de carrière dans le ballet

Kazuha a récemment répondu à de nombreuses questions dans le cadre d’une interview.

Actuellement, Weverse Magazine révèle des interviews exclusives des membres de LE SSERAFIM dans le cadre des débuts du girlgroup de HYBE et Source Music. Ce 12 Mai, et après Kim Chaewon, Sakura et Hong Eunchae, c’est Kazuha qui a été interrogée.

Morceaux choisis.

Weverse Mag : Jusqu’à l’année dernière, KAZUHA faisait du ballet depuis 15 ans. Depuis cette année, elle est membre à temps plein du girlgroup LE SSERAFIM. Et nous avons tout entendu sur ses sentiments entourant ce choix.

Weverse Mag : Comment te sens-tu avec tes débuts qui approchent ? [Cette interview a eu lieu avant les débuts du groupe.]

KAZUHA : “C’est vraiment intrigant de voir à quel point tout le monde s’intéresse au contenu qui est posté. Et vous savez, il y a des YouTubers qui parlent d’idols ? J’ai toujours regardé beaucoup de vidéos, donc c’est incroyable de les entendre parler de moi maintenant. (Rires)”

Weverse Mag : Ta révélation dans ton teaser individuel te montre en train de faire du ballet. Qu’est-ce que ça fait de refaire du ballet ?

KAZUHA : “C’est en fait assez difficile de faire du ballet après ne pas l’avoir fait pendant si longtemps. Je me suis entraînée en continu avant le tournage de la vidéo pour que ce soit beau. Autant que je m’en souvienne, nous avons tourné la vidéo peu de temps après que j’ai arrêté de faire du ballet, donc j’avais toujours l’air bien en faisant du ballet. Le concept derrière la vidéo était le ballet et était censé montrer quel genre de personne je suis, donc je voulais rester simple et montrer tout le ballet que j’ai fait. Je n’ai jamais non plus filmé sur un plateau comme celui-là quand je faisais du ballet auparavant, mais je voulais quand même montrer une nouvelle facette cool de moi dans la vidéo.”

Weverse Mag : Quand as-tu commencé à faire du ballet ?

KAZUHA : “Quand j’avais trois ans. Je pense que j’avais cinq ans en âge coréen.”

Weverse Mag : Tu étais très jeune quand tu as commencé.

KAZUHA : “Oui, ce n’était pas mon choix de commencer à apprendre. (Rires) Ma mère m’a envoyée dans un studio de ballet près de chez nous et je ne réalisais même pas ce que je faisais. (Rires) Quand j’étais jeune, j’avais l’impression de m’amuser avec des amis chaque fois que j’y étais. Et au fur et à mesure que j’ai commencé à participer à des compétitions, j’ai découvert qu’il y avait des danseurs de ballet professionnels. Ils m’avaient l’air si cool, et j’avais l’impression que je voulais aussi être une danseuse de ballet professionnelle.”

Weverse Mag : Cela a dû être une décision difficile d’auditionner après avoir fait du ballet pendant si longtemps.

KAZUHA : “Plus je faisais du ballet, plus je me demandais si c’était ce sur quoi je voulais concentrer ma vie exclusivement. Le processus de faire du ballet en lui-même était amusant, bien sûr, et j’ai beaucoup appris, ce qui était bien. En même temps, je ne pouvais pas m’empêcher de penser, est-ce vraiment mon rêve ? Et puis j’ai commencé à sentir que je voulais m’exprimer de différentes manières à travers des performances K-POP et dans d’autres genres. Mais ce n’est pas facile de commencer quelque-chose de nouveau, et je ne savais pas comment entrer dans le monde de la K-POP puisque j’étudiais à l’étranger, donc je me sentais vraiment frustrée. Et à cette époque, toutes les auditions de K-POP sont passées en ligne à cause du COVID-19.”

Weverse Mag : C’était une opportunité assez inattendue.

KAZUHA : “Oui, c’était le cas. Je n’avais pas beaucoup de cours de ballet à l’école à l’époque, et passer tout ce temps à la maison m’a remplie de pensées et d’inquiétudes. Je pensais que, même si être ballerine était une option attrayante, ce que je fais maintenant m’ouvrirait plus d’opportunités pour réaliser mes rêves. J’ai continué à réfléchir à ce sujet, mais j’ai finalement dit : “Faisons-le !” Et j’ai envoyé ma vidéo d’audition.”

Weverse Mag : À quoi ressemblait la vidéo que tu as envoyée ?

KAZUHA : “J’ai soumis une cover de danse de “Dynamite” de BTS et une vidéo de moi en train de faire du ballet. Il y a un dance break dans “Dynamite” qui est tellement cool que j’ai voulu essayer de la faire. (Rires) J’ai été vraiment impressionnée en regardant la performance de BTS pendant que je me préparais pour l’audition. Même s’ils font tous la même chorégraphie, chaque membre a son propre style, ce qui, je pense, la rend encore plus cool. J’ai pensé que la danse de Jimin était particulièrement belle quand je l’ai vue. J’ai été impressionnée de voir quelqu’un équilibrer si bien la danse classique avec la chorégraphie K-POP, ce qui m’a vraiment intéressée.”

Weverse Mag : Certains des mouvements de “Blue Flame”, l’une des chansons de votre premier album, rappellent le ballet. Comment était-ce de mélanger le ballet avec une chanson de K-POP ?

KAZUHA : “Pour être honnête, ce n’était pas facile de mélanger le ballet avec une chorégraphie K-POP, mais je voulais que ça paraisse aussi cool et équilibré que possible. Je n’ai pas commencé la K-POP il y a si longtemps, donc quand je fais des mouvements de ballet, ils ressemblent juste à du ballet normal, et si je ne le fais pas, ça ressemble juste à de la K-POP, donc je pense que c’était un peu difficile de trouver l’équilibre parfait.”

Weverse Mag : On dirait qu’il y a une grande différence entre le ballet et les chorégraphies K-POP.

KAZUHA : “Vous devez bouger votre corps un peu différemment, mais je pense que c’est similaire dans le sens où vous devez être doué pour les bases. Vous devez être bons sur les bases pour faire du ballet, et il est également important d’être bon sur les bases en K-POP. En fait, quand j’ai commencé à apprendre les danses K-POP, c’était complètement nouveau pour moi, donc c’était difficile. J’ai essayé de rester fidèle aux bases pendant que j’apprenais. Et contrairement aux idols, le ballet n’est pas souvent filmé. La scène est assez éloignée du public, donc ils ne peuvent pas vraiment voir les détails comme votre expression faciale. Donc jusqu’à présent, j’étais plus concentrée sur mes mouvements que sur mon visage. Mais vu que la K-POP est toujours filmée et a tellement de gros plans, j’ai réalisé que je ferais mieux de prêter une attention particulière à ce que fait mon visage à partir de maintenant.”

Weverse Mag : Y a-t-il des chansons que tu as vraiment aimé écouter ?

KAZUHA : “Je suis tombé amoureuse de la K-POP après avoir écouté la musique de BLACKPINK pour la première fois. Je pense avoir vu par hasard le clip de “BOOMBAYAH” sur YouTube. Je me souviens encore à quel point j’étais étonnée quand je l’ai vu pour la première fois. J’étais comme : Qu’est-ce que c’est que ce tout nouveau monde ? (Rires) Et je les ai vues performer en concert quand elles sont venues à Osaka.”

Weverse Mag : Oh, tu es allée à leur concert. (Rires)

KAZUHA : “Quand j’ai vu leurs performances de mes propres yeux, c’était tellement impressionnant et émouvant que j’ai littéralement pleuré. J’avais vu de nombreux spectacles de ballet jusque-là, mais c’était cool d’une manière totalement différente du ballet. Je pense que c’est à ce moment-là que j’ai pensé que je voulais aussi être sur scène. Les membres de BLACKPINK sont cool et jolies à la fois et vraiment charismatiques, donc j’ai vraiment eu ce genre de sentiment que je voulais être comme elles moi aussi. Pas l’image d’une jolie fille, mais celle d’une femme cool.”

Weverse Mag : J’ai entendu dire que tu avais aimé le premier single, “FEARLESS”, dès que tu l’as entendu pour la première fois.

KAZUHA : “Vous avez raison. “FEARLESS” a une ambiance différente des autres chansons de K-POP ces derniers temps, ce que j’ai aimé. Et il ne s’agit pas juste d’être mignonnes et jolies, cela nous permet de montrer nos pensées et nos sentiments et d’avoir l’air cool en le faisant. La chanson est entraînante et une grande partie de la chorégraphie est amusante à danser, alors j’ai hâte de présenter une performance énergique et cool en direct. Nous toutes, les membres, vivions nos propres vies dans des endroits différents, mais maintenant nous sommes toutes réunies au même endroit avec le même rêve, et la chanson montre comment nous avançons sans peur. J’ai commencé à être curieuse de savoir pourquoi ils m’avaient choisie après m’avoir contacté à ce sujet. (Rires) Mais maintenant que j’y pense, je pense que la direction que prend le groupe me convient bien puisque nous faisons tout ce que nous voulons. Dans mon cas, je faisais du ballet, mais maintenant je fais de la K-POP comme je le voulais.”

Weverse Mag : Dirais-tu que “FEARLESS” te concerne d’une certaine manière – faire toutes ces choses dans un nouvel environnement, sans peur ?

KAZUHA : “Quand ils m’ont contactée à propos du casting, je me préparais en fait à passer une audition dans mon école pour entrer dans les compagnies de ballet. À l’époque, j’ai beaucoup réfléchi à ce que je devrais faire à l’avenir et où. Parce que je ne savais même pas vraiment ce que je pouvais faire pour l’avenir. J’avais l’impression qu’il n’y avait aucune option stable nulle part. À cause de cela, je n’arrêtais pas de penser à ce que je voulais faire dans le futur, puis j’ai pensé que ce serait la bonne chose à faire de me lancer dans une nouvelle voie avec la K-POP et de devenir chanteuse. Chaque fois que je dois prendre une décision, je l’écris dans mon journal. Quand je regarde mes pensées et mes soucis de cette époque, il est évident que ce que je voulais, c’était emmener ma vie dans une nouvelle direction. C’est ce qui m’a amené à pouvoir choisir cette voie.”

Weverse Mag : Mais n’y a-t-il pas beaucoup de difficultés à affronter lorsque l’on entre dans un monde complètement différent en l’espace de quelques mois ?

KAZUHA : “Je pense que les deux sont complètement différents. Par exemple, en ce qui concerne les séances photo, la photo que vous prenez pour une photo de profil de ballet n’est utilisée que pour les auditions, vous la prenez donc comme une photo de passeport, où la seule chose qui compte est que vous puissiez voir votre visage. (Rires) Mais c’est différent quand vous devez faire quelque-chose comme une photo de profil d’idol. Vous devez mettre autant d’expressions faciales différentes. Je continue à m’inquiéter de l’expression de mon visage, alors je m’entraîne aussi beaucoup seule devant le miroir.”

Weverse Mag : Tu as dû avoir besoin des autres membres pour t’aider à t’adapter au nouvel environnement.

KAZUHA : “J’essaie de ne pas leur demander à chaque fois qu’il y a un mot coréen que je ne connais pas, mais SAKURA me le fait savoir à chaque fois de toute façon. (Rires) Et les autres membres sont toutes gentilles aussi. L’ambiance générale était plutôt bonne dès le début. Elles ont rendu l’endroit vraiment accueillant quand je suis arrivée, donc je n’ai eu aucun mal à m’adapter. Quand nous nous sommes entraînées pour la première fois, cependant, je me sentais un peu perdue, alors j’ai pensé : faisons-le sans réfléchir. Nous avons pris une vidéo du moment où nous apprenions notre première chorégraphie, mais en la regardant maintenant, il n’y a aucun moyen qu’ils puissent la rendre publique un jour. (Rires) Mais les membres les plus âgées et les plus jeunes m’ont donné beaucoup de conseils sur la danse pendant que nous nous préparions pour les débuts puisqu’elles ont toutes déjà été trainees. J’ai beaucoup appris grâce à la façon dont elles m’ont tout appris dans les moindres détails, et je pense aussi que je me suis bien adaptée grâce à elles.”

Weverse Mag : Il semble que les membres plus âgées et plus jeunes jouent un grand rôle. (Rires)

KAZUHA : “Exactement. Je suis fille unique. Je ne savais pas à quoi m’attendre d’avoir des filles plus âgées et plus jeunes autour de moi puisque je n’ai pas vraiment de frères et sœurs. Mais c’est comme si c’était juste mon quotidien maintenant. Je suis enfant unique, je suis partie étudier à l’étranger par moi-même, et j’aime aussi passer beaucoup de temps seule pour être honnête. (Rires) Mais la vie est plus amusante de cette façon, où les filles plus âgées créent l’ambiance et les plus jeunes sont mignonnes et adorables. Nous passons toutes beaucoup de temps ensemble maintenant, mais nous sommes toujours prévenantes et compréhensives les unes envers les autres. Et quand nous nous entraînons ensemble, nous échangeons des retours entre nous parce que nous voulons toutes faire une bonne performance ensemble. Je pense que c’est unique que tout le monde dans notre groupe partage le même objectif. J’adore pouvoir faire partie de ce groupe pour cette raison.”

Weverse Mag : Il ne faudra plus longtemps avant que votre groupe partageant les mêmes idées puisse rencontrer les fans. Que veux-tu faire quand tu les rencontreras ?

KAZUHA : “Comme je débute en tant qu’idol de K-POP, je veux m’améliorer au fil du temps et le leur montrer. Notre groupe veut montrer comment nous poursuivons nos objectifs et nos rêves. Même lorsque je faisais du ballet, je voulais être le genre de personne qui pouvait donner de la force, de la positivité et une expérience émotionnelle à beaucoup de gens. Je prends un chemin différent maintenant – étant chanteuse de K-POP – mais je ressens toujours la même chose. Je veux être le genre d’artiste qui ressent toujours cela et donne de la force à beaucoup de gens à travers nos performances et notre musique.”

Source : weversemag