Un acteur condamné à un an de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une actrice pendant un tournage

Un acteur coréen vient d’être reconnu coupable d’agression sexuelle.

Les faits sont les suivants : En Avril 2015 durant le tournage d’un film, l’un des acteurs a mis sa main dans le pantalon d’une actrice, déchirant ses sous-vêtements et la touchant sans son consentement.

En Décembre, le procès à ce sujet a eu lieu, et l’acteur a été déclaré innocent, le Juge déclarant que les deux acteurs avaient reçu des directives différentes de la part du réalisateur. Après que l’actrice ait fait appel de cette décision, le nouveau procès a toutefois permis une condamnation de l’acteur.

Le 13 Octobre, la Haute Cour de Séoul a inversé le jugement et condamné l’acteur à une peine de un an d’emprisonnement avec sursis, un sursis qui durera deux ans et durant lequel il ne devra pas récidiver s’il ne veut pas finir derrière les barreaux. Il devra également suivre un programme de 40 heures destiné aux délinquants sexuels.

Le jury a expliqué :

« Après le tournage, la boucle du pantalon de la victime était défaite. Sur le tournage, quand la victime a demandé à l’accusé de s’excuser pour ses actes, il l’a rejetée avec force. En se basant sur sa réponse, il semble que le témoignage de la victime soit vrai.

Il est difficile de dire que le témoignage de la victime est faux uniquement parce qu’aucun membre du staff n’a assisté aux attouchements. L’accusé prétend qu’il n’aurait pas pu la toucher, mais les vêtements de la victime étaient facilement accessibles. En prenant en compte la boucle de son pantalon défaite à la fin de la scène, il est tout à fait possible que l’accusé ait mis sa main à l’intérieur.

Mettre sa main dans le pantalon de la victime ne faisait pas partie des directives du réalisateur, et il s’agissait d’une scène où on ne filmait que les visages des acteurs, donc cette situation n’a rien à voir avec le tournage d’une scène. Et puisque la victime ne connaissait pas les instructions que le réalisateur avait donné à l’accusé, elle ne pouvait pas consentir. Ce n’était certainement pas prémédité, et il a visiblement agi sur une impulsion spontanée, mais on ne peut pas nier son intention de la toucher. »

Le 24 Octobre, l’actrice tiendra une conférence de presse pour s’exprimer sur le sujet. Une source a révélé : « Elle pense avec regret à tous ces incidents qui se produisent trop souvent dans le monde du cinéma. Elle prévoit de s’exprimer avec force durant sa conférence de presse. »

Sur les réseaux sociaux, un post au sujet de la conférence de presse circule, accompagné d’un hashtag signifiant « STOP aux agressions sexuelles dans l’industrie du film », et du message : « Ce n’est pas de la comédie, c’est une agression. »

Selon les médias, l’acteur en question aurait plus de 20 ans de carrière à son actif, avec des rôles dans des films et dramas. Son personnage le plus connu serait un méchant d’un drama d’une chaîne câblée, et il aurait récemment été retiré du casting d’un nouveau drama dans lequel il devait normalement jouer.