Un fansign des Apink annulé suite à une nouvelle menace de bombe

Les Apink s’en sortiront-elles un jour ? Ce 6 Janvier, elles ont une nouvelle fois été les cibles d’une menace de bombe.

Pour rappel, tout avait commencé en Juin 2017 quand les Apink avaient été la cible de menaces de mort. Recherché par la police, l’homme avait ensuite menacé de faire exploser une bombe durant le showcase des filles. Interpol a ensuite délivré une notice rouge pour demander son arrestation, mais le coupable est revenu à l’assaut, menaçant Eunji.

Le 6 Janvier à 16h45, un appel anonyme a été reçu par une boutique de Guri dans lequel un fansign de Apink devait avoir lieu quinze minutes plus tard. La personne a seulement déclaré « J’ai placé des explosifs » avant de raccrocher.

200 personnes ont alors du être évacuées en urgence, et la police est intervenue pour rechercher un engin explosif. Rien n’a été découvert sur les lieux, mais le fansign des Apink a tout de même dû être annulé pour éviter tout danger.

Une source au sein de la police a déclaré : « L’homme au téléphone n’a pas directement mentionné les Apink, mais en prenant en compte sa voix et la tendance du crime, il est probable qu’il s’agisse de la même personne qui a envoyé des menaces de bombe aux endroits où sont apparues les Apink à plusieurs occasions. »

Source : Naver