B1A4, INFINITE et Block B interrogés par la police dans l’affaire de harcèlement sexuel de « SNL Korea »

La police vient officiellement d’ouvrir l’enquête au sujet de l’affaire de harcèlement sexuel qui secoue actuellement l’émission « SNL Korea ».

Suite à une vidéo sur laquelle on voit plusieurs membres du staff, dont Lee Se Young, toucher les parties génitales des B1A4, la colère gronde du côté des fans qui dénoncent un harcèlement sexuel. Des vidéos de Block B et de INFINITE dans le même contexte ont ensuite commencé à circuler, faisant grandir la colère des fans.

La police vient donc d’ouvrir l’enquête, et les forces de l’ordre vont tout d’abord interroger les membres des différents groupes pour avoir leur version des faits. Les B1A4 ont d’ores et déjà fait leurs dépositions, et les membres de INFINITE et Block B vont suivre.

Le 2 Décembre, les agences de Block B et INFINITE ont confirmé avoir été contactées par la police pour que les membres répondent aux questions des enquêteurs.

Les déclarations des groupes détermineront si la police doit questionner Lee Se Young et d’autres membres du staff de « SNL Korea ». Selon un communiqué officiel de la police : « Notre priorité absolue est de déterminer s’il y a réellement eu harcèlement sexuel ou pas. Après examen des vidéos, et suite aux réponses des membres des différents groupes, nous serons en mesure de prendre une décision à ce sujet. »

D’après les informations révélées par Dispatch, si elle est déclarée coupable, Lee Se Young risque une amende de plus de 10 000 euros, ainsi qu’une peine de prison pouvant aller jusqu’à dix ans.

Sources : Naver, Dispatch