Happy Face porte plainte contre YG pour l’annulation des débuts du groupe vainqueur de MIXNINE

Happy Face Entertainment attaque YG Entertainment en justice !

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, YG Entertainment avait lancé un survival intitulé ‘MIXNINE’ censé permettre à des trainees de débuter sous la bannière de l’agence afin de se faire un nom.

Suite à l’émission, les débuts du groupe vainqueur ont toutefois été annulés, et YG Entertainment a expliqué que tout avait été décidé en concertation avec les différentes agences des candidats gagnants.

Ce n’est toutefois pas tout à fait ce qu’estime Happy Face Entertainment, agence dans laquelle on retrouve Woo Jin Young, le candidat qui s’est placé en première place de l’émission.

Ce 26 Juin, il a en effet été révélé que la compagnie avait déposé une plainte pour dommages et intérêts de 10 millions de wons (environ 7500 euros) à l’encontre de YG Entertainment.

Dans sa plainte, Happy Face Entertainment a déclaré :

“La période de management exclusif de YG était de quatre mois dans le contrat d’origine, mais ça a soudainement été changé en 3 ans. C’est extrêmement désavantageux pour les petites et moyennes compagnies comme nous.

Leurs actes montraient que si nous n’acceptions pas ces changements, le projet serait annulé. Ce n’était ni plus ni moins que de l’abus de pouvoir de la part d’une grande agence avec une forte influence.

YG n’a pas non plus rempli sa part du contrat alors que l’agence devait prendre en charge le coût de l’entraînement et les autres dépenses liées à Woo Jin Young pendant qu’il était dans l’émission. Nous pensions qu’il pourrait débuter sous le management de YG, et durant les six mois de sa participation à MIXNINE, nous avons nous-mêmes payé pour son entraînement, son maquillage, ses vêtements, son transport, etc.

Nous n’avons pas reçu non plus notre part des profits des chansons de MIXNINE contrairement à ce qui est stipulé dans nos contrats.”

Le contrat original a été soumis comme preuve à la justice.

Interrogé par les médias sur le fait de déposer une plainte à hauteur de 10 millions de wons, l’agence a répondu :

“Plus qu’une compensation pour tous les dommages que nous avons reçu, c’est un montant symbolique rempli de notre espoir que la culture populaire coréenne, maison de la Hallyu, progressera de façon saine sans que nous ayons à faire face à l’abus de pouvoir de grandes compagnies.

Jusqu’à Mars, près de deux mois après la fin de l’émission, YG n’avait rien dit à Happy Face au sujet des plans ou de la préparation pour les débuts du groupe. Même s’ils connaissaient la détermination des membres plus que quiconque, ils les ont tout de même négligé.

Après cela, YG Entertainment a finalement contacté les agences du top9 après avoir reçu de nombreuses critiques de la part des fans et des médias. Et plutôt que de partager avec nous les plans pour les débuts comme stipulé dans les contrats originaux, ils nous ont présenté de nouveaux termes dans les contrats sans aucune discussion avec les agences. Cela était pour étendre la période de management de YG de 4 mois à 3 ans, ce qui n’était avantageux que pour eux.

Même s’ils avaient la responsabilité de tenir leurs engagements signés dans le premier contrat si nous refusions les changements, YG Entertainment a pris la décision unilatérale d’annuler les débuts du groupe parce que nous avons refusé de signer les nouveaux contrats.

Dans son communiqué, YG expliquait que ‘quatre mois n’étaient pas assez pour préparer de la musique, tourner un MV, s’entraîner sur la chorégraphie et tenir un concert’, mais la période de quatre mois mentionnée dans les contrats originaux ne devait commencer qu’au moment du début des promotions du premier titre du groupe. La période de préparation n’était pas prise en compte et était comptée séparément dans nos contrats.”

Suite a cette annonce, YG Entertainment a répondu :

“Nous pensions que la situation était terminée il y a quelques mois quand nous avons fait l’annonce que les PDGs s’étaient rencontrés et avaient trouvé un arrangement. Nous ne nous attendions donc pas à ce qu’une des agences dépose une plainte de 10 millions de wons pour dommages et intérêts.

Toutefois, une plainte a été faite, et nous y répondrons après une discussion avec notre expert légal, et selon la décision finale de la Cour, nous travaillerons afin de minimiser les malentendus. Merci.”

Source : newsis