HYBE répond aux accusations des avocats de la supposée victime de Kim Garam (LE SSERAFIM)

HYBE a pris la parole suite aux déclarations du jour.

Avant les débuts de LE SSERAFIM, la jeune chanteuse avait été la cible de rumeurs selon lesquelles elle aurait été coupable de harcèlement scolaire étant plus jeune. Les rumeurs ont toutefois été niées par HYBE, qui a annoncé qu’elle était innocente et que c’était elle qui avait en réalité été victime de harcèlement scolaire, et que des mesures légales fortes étaient mises en œuvre pour punir les personnes à l’origine de ces rumeurs.

Le 15 Mai dernier, de nouvelles accusations avaient été formulées, et Source Music avait annoncé que la vérité serait rétablie suite à ses actions légales.

Aujourd’hui, le cabinet d’avocats Daeryun représentant la supposée victime a réitéré les accusations, et a également accusé HYBE de mentir.

Suite à cela, HYBE a répondu par média interposé :

“Bonjour, c’est HYBE et Source Music.

Plus tôt cet après-midi, le cabinet d’avocats Daeryun a partagé sa position concernant la déclaration de son client sur les allégations de violence à l’école par Kim Garam de LE SSERAFIM, et elle a été distribuée aux médias.

Tout d’abord, nous regrettons que Daeryun ait unilatéralement annoncé sa position à un grand nombre de médias, même si de nombreux mineurs sont impliqués dans la polémique liée à Kim Garam de LE SSERAFIM.

Nous voudrions dire que Daeryun a compilé et publié les événements survenus en 2018 d’une manière qui rend leur côté avantageux, nous allons donc compiler et partager notre position officielle sous peu. Par conséquent, les journalistes doivent s’abstenir de publier des articles sur la base d’arguments à sens unique.

Encore une fois, la polémique a commencé avec la diffusion de fausses informations sur une membre qui était sur le point de faire ses débuts.

Jugeant que cet acte de diffusion de fausses informations était malveillant, nous avons immédiatement intenté une action en justice et poursuivons toujours cette démarche.

Même si la membre a été la cible d’attaques malveillantes de la part de ceux qui se cachent en ligne derrière l’anonymat, nous n’avons pas activement expliqué les détails car beaucoup de ceux qui sont impliqués dans ce qui s’est passé étaient dans leur première année de collège, et ils sont encore mineurs.

Cependant, les détails de l’affaire de 2018 ne sont actuellement communiqués que d’un seul point de vue, nous clarifierons et publierons donc notre position dès que notre examen des plaintes de Daeryun sera terminé.

Merci.”

Source : xportsnews