TEEN TOP : L.Joe se serait rendu seul à des auditions en faisant passer son manager pour un directeur de l’agence

L’affaire entre L.Joe (TEEN TOP) et TOP Media se poursuit maintenant que la CEMA a pris les choses en main.

Le jeune homme avait récemment demandé à rompre son contrat avec TOP Media, une demande rejetée par l’agence, qui avait ensuite demandé au chanteur d’honorer son contrat jusqu’à son terme en Janvier 2018.

Ce 28 Février, une source dans le monde du divertissement a révélé que L.Joe avait récemment auditionné pour le drama « Watchmen » en utilisant le nom de TOP Media, faisant même passer son manager personnel pour un directeur de l’agence.

En réponse à cette annonce, TOP Media a déclaré : « Le 9 Février, notre avocat a signifié à L.Joe que nous refusions de rompre notre contrat avec lui, et nous lui avons transmis une requête écrite lui demandant de poursuivre les activités avec TEEN TOP jusqu’à la fin de son contrat. Toutefois, L.Joe n’a participé à aucune activité avec le groupe depuis, et il a mené des activités personnelles de son côté, comme des fan meetings privés ou des auditions sans consulter l’agence. Nous avons demander à CEMA d’arbitrer cette affaire, et nous nous fierons au jugement de son comité d’éthique. »

Un représentant de L.Joe a ensuite répondu : « Il semble qu’un malentendu soit arrivé alors que nous aidions L.Joe. Ça n’aurait pas le moindre sens pour L.Joe et son manager de se présenter ainsi car les gens connaissent les producteurs de TOP Media. Des articles sur la demande de L.Joe de mettre un terme à son contrat étaient déjà sortis à ce moment là, alors nous n’avions aucune raison de faire passer le manager pour un directeur de l’agence. »

Suite à cela, TOP Media a également déclaré dans un nouveau communiqué : « Nous avons rencontré les gens en charge du casting et nous avons pu confirmer que L.Joe s’est présenté pour cette audition en se présentant comme un artiste en utilisant le nom de TOP Media. Toutefois, il ne nous a pas consulté auparavant, et aucun manager de l’agence ne l’a accompagné. Nous espérons qu’il cessera ses activités individuelles pendant que le comité d’éthique de la CEMA analyse la situation et prend sa décision. Nous espérons que tout se résoudra à l’amiable et que tout le monde en sortira gagnant. »

Source : Naver