Ga In : « Je suis patiente en psychiatrie sous traitement et je n’en ai pas honte »

Ce 4 Juin, Ga In (Brown Eyed Girls) a publié une série de messages pour le moins déroutants via son compte Instagram autour de son état de santé, de Park Jung Wook (un certain ami de son petit ami Joo Ji Hoon) et de marijuana.


Ga In déclare : « Oui, je suis patiente en psychiatrie sous traitement et je n’en ai pas honte. Je vais guérir. Je vous dirai point par point pourquoi je suis devenue folle, même si cela m’envoie en prison ou me fait tuer. »


L’artiste détaille : « Comme vous le savez peut-être, je suis la petite amie d’un ancien drogué (bien sur, pour autant que je sache, il a reçu la punition appropriée et vit désormais avec diligence). Mais même si je suis la petite amie de Joo Ji Hoon [Park Jung Wook n’aurait pas du faire ça]. Son ami Park Jung Wook m’a proposé de la marijuana. Oui, j’ai presque cédé, parce que je n’allais pas bien dans ma tête. Mais j’ai été ‘clean’ toute ma vie, et je ne prendrai pas de marijuana tant qu’elle ne sera pas légale. [Je n’ai pas besoin de marijuana,] je prends déjà des injections légales de morphine. Si vous êtes contrarié, fumez [de la marijuana] et allez en prison, ou soyez mortellement malade et prenez de la morphine. Vous êtes un homme mort si vous me conseillez de prendre de la marijuana. »

La jeune femme accompagnant le tout d’une capture d’écran d’une conversation par sms avec Park Jung Wook :

« (PJW) – Qu’est-ce que j’ai bien pu te faire pour que tu me fasses ça ? Nous devrions parler.
(GI) – De l’herbe.
(PJW) – Je t’ai dis que non.
(GI) – Tu m’en a proposé.
(PJW) – Je t’ai dit que j’essayais seulement de trouver un moyen de te faire sentir mieux.
(GI) – Tu te défiles.
(PJW) – Je ne me défile pas. C’est la vérité.
(GI) – Tu voulais me faire sentir mieux alors tu me proposes de l’herbe ? Et tu me dis que ce n’est qu’une blague ?
(PJW) – J’essayais juste de te faire sentir mieux, peu importe la méthode. »


Enfin Ga In ajoute dans une autre publication : « Je n’ai pas besoin de tourner de publicité. Je me moque de mon image. J’ai suffisamment d’argent à utiliser et pour manger jusqu’à ma mort. Je ferai volontairement un test de dépistage de drogue tous les trois mois. »

Bref, j’en perds mes mots.

Source : Instagram