Ni-ki (ENHYPEN) : “Quand je traversais des moments difficiles au Japon, mes parents étaient là avec moi, mais maintenant que nous vivons séparés, ils me manquent tellement”

Heeseung a récemment répondu à de nombreuses questions dans le cadre d’une interview.

Actuellement, Weverse Magazine révèle des interviews exclusives des membres de ENHYPEN dans le cadre du comeback du boygroup. Après Sunghoon, Jungwon, Heeseung, c’était ce 20 Janvier Ni-ki qui a été questionné.

Morceaux choisis.

Weverse : Il semble que les activités énergiques soient importantes pour toi. J’ai entendu dire que t’entraînais avec un punching-bag à la maison.

Ni-ki : “Oui, c’est vrai. C’est bien de s’allonger à la maison, mais j’adore faire de l’exercice, donc quand je me sens étouffer ou que je veux bouger, j’utilise un peu le punching-bag. Ça permet aussi d’évacuer le stress.”

Weverse : Il doit être important de prendre soin de ton corps de manière appropriée pour rester au top avec un emploi du temps aussi chargé.

Ni-ki : “J’ai l’impression d’avoir besoin de temps pour moi à la maison. Ces jours-ci, je prends le temps de prendre une très longue douche ou d’être seul et de réfléchir. Je pense que de cette façon, je peux aussi affronter ce qui m’attend le lendemain. J’aime la compagnie des autres, donc je suis un peu bruyant quand je suis avec d’autres personnes, mais quand je suis seul, je suis très calme et je me concentre sur ce que j’ai sous la main.”

Weverse : Cette contradiction a été démontrée dans EN-loG lorsque tu peignais tout seul ou que tu jouais au baseball avec Jake. Tu avais l’air si sérieux quand tu peignais.

Ni-ki : “Je m’intéresse beaucoup aux choses artistiques comme la peinture et la photographie depuis que je suis tout petit, même si personne ne m’a jamais fait en faire et que je ne les ai jamais spécifiquement étudiées. J’ai fait du dessin comme passe-temps, où je regardais des photos et les peignais, mais EN-loG était en fait la première fois que j’utilisais un pinceau, donc je n’ai pas trop essayé. Je ne connais pas encore grand-chose dans le domaine, donc j’aimerais essayer un peu plus pour devenir une personne plus artistique un jour.”

Weverse : Je me souviens que tu as nommé ta peinture ‘Néant’. Tu aimes les livres ou autres ouvrages qui suscitent des émotions ?

Ni-ki : “De toute ma vie, je n’ai jamais lu un livre jusqu’au bout. (Rires) J’aime bouger, donc c’est contraignant de rester assis et de lire un livre. Je m’inspire généralement de mes performances et d’autres activités en regardant des choses, des dramas aux films en passant par les émissions de variété. Par exemple, puisque le concept derrière la performance de notre dernier single était le rugby, j’ai regardé des films pour adolescents.”

Weverse : Tu as dansé sur “Fire” de BTS pour un test sur I-LAND, puis à nouveau avec TXT récemment. Tu avais aussi dit un jour que tu voulais vraiment monter sur scène avec Yeonjun un jour. Non seulement ton souhait s’est réalisé, mais on peut voir à quel point tu as amélioré ta capacité à performer au fil du temps.

Ni-ki : “J’étais tellement excité que ce soit devenu réalité. (Rires) J’étais reconnaissant envers les membres de TXT qui se sont occupé de moi et ont permis à l’atmosphère des entraînements de rester amusante, et j’ai beaucoup appris en voyant leur passion pour la performance et la façon dont ils gèrent les moindres détails. J’étais vraiment terne durant I-LAND parce que je ne savais pas ce que cela signifie d’être sur scène ou à quel point c’est important, mais après un an d’expérience sur scène, je pense que j’apparais comme un véritable artiste, y compris dans mes expressions du visage et mes gestes.”

Weverse : Vous avez fait vos débuts au Japon cette année, puis vous êtes apparus dans des émissions musicales et avez fait d’autres activités promotionnelles. Cela a dû te sembler très spécial.

Ni-ki : “Je n’avais pas réalisé que je finirais par faire mes débuts au Japon si tôt. C’était étrange mais aussi incroyable. J’étais soulagé qu’ils nous aiment au Japon autant que je l’espérais. (Rires)”

Weverse : J’imagine que tu as peut-être ressenti une certaine pression, car tu devais parfois assumer plusieurs rôles et représenter le groupe au Japon.

Ni-ki : “Ah, il y en avait pas mal. Je suis le seul membre japonais du groupe, donc je n’arrêtais pas de penser que je devais bien les diriger. J’ai aussi ressenti beaucoup de responsabilité chaque fois que j’allais seul à la télévision. (Rires) Donc j’étais vraiment soulagé de voir que nous faisions aussi bien. Je suis vraiment fier de faire la promotion au Japon en tant que membre de ENHYPEN.”

Weverse : Quelle a été la réaction de ta famille ?

Ni-ki : “Ma sœur est encore si jeune qu’elle ne semble pas vraiment comprendre ce qui se passe, mais j’ai quand même entendu dire que beaucoup de gens de son école nous connaissaient. (Rires) J’espère que les choses s’amélioreront bientôt pour que nous puissions les voir en personne.”

Weverse : On pouvait voir les larmes dans tes yeux lors du fan meeting EN-CONNECT: COMPANION quand tu as dit que ta famille te manquait. Quand te manquent-ils le plus ?

Ni-ki : “Parfois, lorsque mon emploi du temps est vraiment chargé, ma famille est la première chose à laquelle je pense. Quand je traversais des moments difficiles au Japon, mes parents étaient là avec moi, mais maintenant que nous vivons séparés, ils me manquent tellement. Les autres membres peuvent au moins rendre visite à leurs familles à la maison pendant les vacances, alors je me sens un peu seul dans ces moments-là et je veux aller au Japon.”

Weverse : J’ai l’impression que les membres comblent ce vide pour toi. Tu as semblé très sincère le jour de ton anniversaire récemment lorsque tu as dit que tu étais heureux parce que les autres membres sont là avec toi et que tu n’avais besoin de rien quand ils sont avec toi.

Ni-ki : “J’ai tellement de chance de les avoir. Je suis reconnaissant qu’ils prennent soin de moi à tout moment. Je suis vraiment reconnaissant qu’ils écoutent tous mes pensées et mes opinions. Et je partage quelque-chose en commun avec chacun d’entre eux, donc vivre ensemble est vraiment amusant. Par exemple, je m’amuse à parler avec Sunoo, et il est facile de passer du temps avec Jake parce que nous partageons des passe-temps comme l’entraînement et partageons les mêmes points de vue sur beaucoup de sujets.”

Weverse : Tu dis toujours que tu veux être un adulte. Quelle est la raison pour laquelle tu veux grandir si vite ?

Ni-ki : “Parce que je suis vraiment jaloux que les autres membres rejoignent tous le monde des adultes un par un. (Rires)”

Weverse : As-tu l’impression d’avoir grandi de l’intérieur d’une manière ou d’une autre ?

Ni-ki : “J’ai plus de pensées maintenant, je dirais. Aujourd’hui, je pense beaucoup à des choses que je n’avais jamais ressenties auparavant. Je me disputais beaucoup avec ma mère pendant la puberté, par exemple, mais maintenant que je ne peux pas être avec elle, je peux dire à quel point la famille est importante, et je continue de penser que je devrais chérir les choses tant qu’elles sont là. (Rires)”

Weverse : Quel genre de personne penses-tu que tu étais en 2021, quand tu avais encore 15 ans ?

Ni-ki : “J’étais encore un bébé-bébé, et j’avais encore un long chemin à parcourir en ce qui concerne mes performances. Il me restait donc beaucoup à apprendre. J’ai tellement appris et expérimenté en 2021 que je peux en faire bon usage pour grandir encore plus cette année et devenir un artiste incroyable.”

Source : weversemagazine