Bang Shi Hyuk parle de sa rage contre la société qui rabaisse les fans de K-Pop et de l’importance de lutter contre les injustices

Bang Shi Hyuk a donné un très long discours sur sa rage envers la société et envers l’industrie musicale, une rage qui a fait de lui celui qu’il est aujourd’hui.

Ce 26 Février, le producteur de Big Hit Entertainment était présent à la Seoul National University afin de faitre un discours devant les nouveaux diplômés de l’académie.

Retrouvez son discours ci-dessous :

“Bonjour. Je suis Bang Shi Hyuk, PDG et producteur de Big Hit Entertainment.

Vous tous qui êtes présents ici malgré le froid, je vous félicite pour votre diplôme.

J’ai longtemps réfléchi à ce que j’allais dire aujourd’hui, et en tant que personne de l’ancienne génération, il semblait clair que n’importe quelle histoire que je puisse vous raconter vous paraisse être l’histoire ennuyeuse d’un vieux réactionnaire, et en y songeant, cela pourrait être vu comme de la vantardise de ma part par rapport au succès de BTS.

Et pourtant, n’est-il pas vrai que BTS et Big Hit sont populaires en ce moment ? Alors je prévois de me vanter un peu, mais aussi de parler du moment où le voyage de ma vie rencontre le votre.

Alors que je voulais étudier le droit, je suis entré à l’université parce que ça semblait cool. Et comme guidé par quelque-chose, j’ai commencé la musique. En commençant la carrière de producteur en 2001, j’ai travaillé au sein de JYP avant de devenir indépendant, et je suis désormais le PDG et producteur de Big Hit Entertainment.

Je ne suis pas un homme ambitieux qui a une grande vision, et je ne suis pas non plus une personne qui a de grands rêves. Après tout, personne ne peut connaître l’avenir. Quoi qu’il en soit, je vis chaque jour en profitant de mon bonheur.

BTS a remporté le Top Social Artist deux ans de suite aux BBMAs, donné un concert à guichets fermés au Citi Field avec une capacité de 40 000 places, et il y a deux semaines, ils ont été invités à présenter un trophée aux Grammy Awards, et certaines personnes les appellent les Beatles de la génération YouTube.

En songeant au message à délivrer aujourd’hui, je me suis questionné sur ce qu’était ma source d’énergie, celle qui fait de moi qui je suis aujourd’hui.force, c’était la colère, ou plutôt la rage.

Je suis une personne qui devient facilement et profondément enragé. J’enrageais face au fait que trop de personnes dans l’industrie du divertissement choisissaient la solution de facilité et pensaient qu’il s’agissait de la meilleure solution. J’ai foncé de l’avant sans faire de compromis comme si chaque jour était le dernier afin d’atteindre ma vision de fournir le meilleur contenu possible.

Même en pleine course pour réussir mon pari au sein de l’industrie musicale, il y avait beaucoup de choses envers lesquelles je pouvais être enragé. La situation dans laquelle l’industrie était piégée n’avait pas de sens, et en voyant ça, j’enrageais et j’étais triste.

Cela fait désormais 18 ans que j’ai commencé à travailler dans cette industrie, et pourtant, mes collègues plus jeunes qui se sont lancés dans l’industrie musicale grâce à leur amour pour la musique continuent de souffrir et d’être dévastés par la réalité de l’industrie.

A cause des mauvaises pratiques qui ont lieu dans l’industrie et de l’image que l’industrie musicale véhicule, ainsi qu’à cause de la façon dont elle est perçue dans la société et les injustices qui y règnent, les professionnels arrivent à être embarrassés de dire qu’ils travaillent dans cette industrie.

La situation de nos consommateurs n’est pas différente. Les fans de K-Pop, qui aiment le contenu que la K-Pop propose et qui aident à la globalisation du genre, sont souvent rabaissés et traités comme des groupies. Je ne comprends pas comment ni pourquoi ils sont traités ainsi, quand l’industrie et la société devraient les traiter avec le plus grand respect.

Le contenu qui est le fruit de notre sang, de notre sueur et de nos larmes est également injustement et illégalement distribué, remplissant les poches des gens sans scrupule. Alors notre rage est présente et continue.

Je ne suis pas un révolutionnaire.

Toutefois, A cause de mon bonheur et de ma rage à l’égard de l’irrationalité dans l’industrie musicale, je fais ce qui est en mon pouvoir. Je continuerai de pointer du doigts les problèmes aux vieux réactionnaires, et quand j’en deviendarai un moi aussi, j’enragerai envers moi-même, et je me gronderai sévèrement. Je serai enragé afin que ceux dans l’industrie musicale puissent recevoir une juste évaluation et un traitement équitable, et je me battrai afin que ce qui est sensé puisse se réaliser. Alors si notre industrie peut devenir un lieu où le sens commun peut être communiqué et compris, je serai heureux.

Je définis le bonheur ainsi : Que notre compagnie ait une bonne influence sur la société, et en particulier, que nous ayons une bonne influence sur nos clients, la jeunesse, alors qu’ils développent leur propre vision du monde. Et en plus de ça, que nous ne cessions jamais de faire des efforts pour changer l’industrie musicale et lui permettre d’évoluer.

Qu’est-ce que ‘le bonheur’ selon vous ?

Quand votre corps passe sous la douche et se glisse sous des couettes chaudes après une dure journée de travail, ne ressentez-vous pas de la joie ? C’est la même chose avec la nourriture. Il y a aussi des situations heureuses, et pour cela, vous allez devoir décider par vous-mêmes quels sont les moments qui vous rendent heureux.

Pour certains, cela pourrait être la vie d’un simple civil qui n’a pas à s’inquiéter du chômage ou de sa retraite. Pour d’autres, cela pourrait être de gagner beaucoup d’argent pour vivre comme les gens les plus riches du monde. Ceux qui rêvent d’honneur et de pouvoir poursuivront l’honneur et le pouvoir.

Mais le problème n’est-il pas quand vous poursuivez les rêves d’autres personnes sans vous en rendre compte, plutôt que de décider des vôtres, et que vous finissez malheureux ? Ne faites jamais cela. Ce n’est pas votre rythme. Peu importe la voie que vous choisissez après avoir réfléchi le temps qu’il faudra, il y aura toujours des choses insensées et irrationnelles sur votre chemin. Si ces choses ont une influence négative sur vos efforts pour atteindre le bonheur, que ferez-vous ?

Je vous encourage, comme le fait ‘la Rage Incarnée Bang Shi Hyuk’, à être enragé, à faire face et à affronter ces injustices et ces inégalités. C’est la seule manière de régler le problème. Le seul moyen de faire changer la société. Je vous demande de ne jamais oublier que tout ne dépend que de vous. Devenir un combattant dans les petits combats de tous les jours vaut la peine.

J’espère que dans 10 ou 20 ans, vous serez capables de dire : ‘J’ai déjà bien vécu jusqu’ici’. Vous pouvez tous vivre les prochaines étapes de votre vie dans le bonheur.

Personnellement, j’aimerais qu’il soit écrit sur ma tombe : ‘La Rage Incarnée Bang Shi Hyuk, il a vécu heureux et s’en est allé.’

J’espère que vous saurez tous définir et trouver ce qui fait votre bonheur, et que vous vivrez une vie fantastique qui vous représente. Je vous félicite une nouvelle fois pour votre diplôme.

Merci.”

Source : newsen