L’avocate de la supposée victime de harcèlement scolaire réfute les déclarations de Soojin [(G)I-DLE] et confirme avoir des preuves et des témoins

Cette affaire continue de faire parler.

Récemment, la membre de (G)I-DLE a été visée par des accusations de violences scolaires, accusations auxquelles CUBE Entertainment a d’ailleurs répondu, avant que Soojin ne s’exprime elle-même.

Depuis, CUBE Entertainment a annoncé qu’elle suspendait temporairement ses activités, mais de nouvelles accusations sont arrivées ces derniers jours, suite à quoi Soojin s’est de nouveau exprimée en détail et CUBE entertainment a annoncé des attaques en justice.

Ce 21 Mars, l’avocate de la première personne qui a accusé Soojin de harcèlement scolaire s’est exprimée dans les médias pour réfuter les allégations de Soojin et de CUBE Entertainment.

L’avocate Choo Sae Ah a en effet déclaré : “J’ai vu la déclaration de Soojin, mais il y a certains faits qui sont faux dans celle-ci. Nous répondrons en nous basant sur les preuves.”

L’avocate explique notamment : “Soojin et son agence prétendent notamment avoir voulu arranger une rencontre face à face via des représentants parce que la victime refusait une rencontre, mais ceci est totalement faux.”

Elle ajoute que le contenu des messages en sa possession prouve que la victime souhaitait une rencontre face à face avec Soojin, et qu’elle a seulement refusé la rencontre quand CUBE Entertainment lui a annoncé vouloir une rencontre entre représentants interposés à la place. “La victime ne voulait pas rencontrer de représentant. Face à une coupable qui refuse de s’excuser ou même de reconnaître ses torts, la victime devait-elle vraiment céder et rencontrer des représentants à la place ?”, signale l’avocate.

L’avocate fait aussi mention des attaques et des menaces envoyés par les fans de (G)I-DLE à l’encontre de sa cliente, déclarant : “Je sais que les fans soutiennent leurs idoles, mais je veux qu’ils prennent conscience qu’ils pourraient faire partie des victimes aussi. Le soutien aveugle peut avoir un impact négatif sur la société. Nous prendrons des mesures en tant que représentants de la victime.”

L’avocate révèle également que sa cliente a ressenti une grande peur après s’être retrouvé en face de Soojin à nouveau. Elle cite un message échangé par la victime avec sa sœur dans lequel on peut lire : “Je suis fatiguée et j’ai peur de tout après avoir revu Seo Soojin. Ça m’a juste rappelé que je suis finalement toujours cette fille qui était harcelée à l’école. Mes mains ont commencé à trembler et je ne pouvais plus penser à rien quand je me suis retrouvée assise en face d’elle.”

Enfin, l’avocate Choo Sae Ah conclut : “D’autres preuves comme des témoins supplémentaires et des témoignages additionnels ont été sécurisés. Soojin et son agence ont tenté de faire passer la victime pour une fausse victime et une personne avec des intentions malveillantes, alors nous considérons cela comme une offense supplémentaire de leur part, que nous ne comptons pas ignorer.”

Source : sportskhan