APRIL : Chaewon s’exprime encore pour répondre à Lee Hyunjoo et dit n’avoir jamais commis d’erreur

Chaewon continue de beaucoup s’exprimer.

En Avril dernier, et après des accusations graves de la part de son petit frère allant dans le même sens qu’elle, l’ex-membre de APRIL a accusé les membres de début du groupe féminin de l’avoir harcelée quand elle faisait partie du groupe et accusé son agence de mentir sur toute l’histoire, des accusations assumées par la jeune femme alors qu’elle est toujours sous contrat avec DSP Media. L’agence a de son côté nié les accusations à plusieurs reprises.

DSP Media avait alors décidé de mener des actions en justice à l’encontre de Lee Hyunjoo et de son frère, mais aussi notamment de l’une de ses amies pour diffamation. Il y a quelques jours, il a alors été révélée que l’amie en question avait été libérée des poursuites par la police et que les autorités avaient simplement rejeté la demande de poursuites pour diffamation de DSP Media à son encontre.

En Avril dernier, Chaweon et Yena s’étaient exprimées sur Instagram pour nier les accusations de harcèlement visant les membres début de APRIL, Chaewon s’attardant toutefois sur des rumeurs concernant une relation entre un ancien manager et elle.

Hier, Chaewon s’est de nouveau expliquée sur le fancafé de APRIL, niant totalement un harcèlement à l’encontre de Hyunjoo, mais des incohérences ont été trouvées dans son témoignage, et Chaewon a édité son post sans le mentionner pour changer certaines dates, ce qui l’a placée sous le feu des critiques.

De son côté, Lee Hyunjoo a posté sur Instagram pour demander aux gens de ne pas s’en prendre aux membres de APRIL, expliquant également qu’elle se préparait pour le procès.

Suite à cela, Chaewon a une nouvelle fois tenu à s’exprimer et à redonner sa version des faits.

Sur le fancafé du groupe, elle a cette fois écrit :

“Bonjour, c’est Chaewon de APRIL.

Je publie une autre déclaration au cas où les fans ne comprendraient pas ou s’inquiéteraient suite à la publication que Hyunjoo a partagée sur Instagram aujourd’hui.

Hier, après avoir publié ma déclaration, des messages ont été mis en ligne disant des choses selon lesquelles j’avais mal agi, mais que je ne reconnaissais pas mes actes répréhensibles.

Je voudrais le redire clairement. Je n’ai jamais commis de torts contre Hyunjoo, et je n’ai jamais commis d’erreurs pour lesquelles je dois être pardonnée non plus.

La diffusion de fausses informations et de rumeurs a fait de moi une harceleuse qui sortait avec mon manager et l’obligeait à garder le silence sur l’intimidation. Je suis traitée comme si ces fausses rumeurs étaient la vraie vérité.

Dans la déclaration que j’ai publiée hier, j’ai fait preuve de négligence en ne vérifiant pas plus attentivement les dates exactes impliquées. Je suis désolée. J’ai posté à la hâte parce que j’ai ressenti un sentiment d’injustice après avoir enduré tout cela si longtemps, et je suis désolée d’avoir causé plus de confusion. Cependant, je tiens à dire qu’il n’y avait pas un seul mensonge dans la déclaration que j’ai publiée hier.

Nous sommes actuellement en train de collecter des preuves qui révéleront clairement la vérité, telles que des photos et des témoignages de témoins. Ces preuves doivent d’abord être remises aux autorités chargées de l’enquête, et il doit également y avoir une protection pour les témoins, alors comprenez bien que nous ne pouvons pas les révéler.

Pour les fans qui nous ont fait confiance et attendues, nous les récompenserons avec la vérité.

Merci.”